Analyse sur la santé des commerces post – déconfinement…

Enquête sur la reprise d’activité des commerces, restaurants, services à la personne


23/07/20


covid ou va t on entreprisesLa CCI Bordeaux Gironde vient de conduire une enquête auprès de 220 établissements (Commerces, Cafés/Hôtels/Restaurants (CHR) et Services à la personne) pour faire le point sur la reprise d’activité en Gironde. Voici une analyse des résultats :


-64% des établissements interrogés ont été soumis à une fermeture administrative et seulement 24% avaient repris leur activité le 11 mai.


-Pour reprendre leur activité, les commerces, CHR et services à la personne de Gironde ont opté à 61% pour l’accueil du public avec des mesures sanitaires.


-10% des établissements ont développé la vente en ligne et 10% également ont mis en place le « clic and collect ».


Utilisation des dispositifs d’aide aux entreprises


-95% des établissements ont bénéficié d’au moins 1 dispositif d’aide.

Depuis mars 2020, les commerces, cafés, hôtels, restaurants et services à la personne girondins ont bénéficié d’au moins un dispositif d’aide dont le chômage partiel, les fonds de solidarité et le ré-échelonnement de prêts bancaires.


-38% des dirigeants interrogés ont bénéficié du Prêt Garanti par l’Etat (PGE), dont la moitié pour pallier une baisse de trésorerie.


-72% des bénéficiaires jugent le montant du PGE conforme à leur besoin. Concernant son remboursement, 34% des établissements n’ont aucune visibilité sur la date à laquelle ils seront en mesure de le rembourser.

34% également pensent le rembourser la 5ème année contre 17% la 1ère année. Plus de la moitié des emprunts (65%) concernaient un montant correspondant à 2 et 3 mois de chiffres d’affaires.


Les commerces en hotellerie et restauration en plus mauvaise posture

sos entreprises


– 7 dirigeants sur 10 de CHR (65 établissements sur les 220 interrogés), relèvent une baisse de la fréquentation en juin 2020 comprise entre 20 et 60% par rapport à l’an dernier.


– 6 commerces et services à la personne sur 10 constatent aussi une baisse de fréquentation en juin et annoncent un CA de mi-année en baisse d’au moins 20%.


-54% des entreprises interrogées ont dû reporter ou annuler des investissements.


Report ou annulation d’investissements


Concernant les conséquences économiques de la crise, les dirigeants interrogés citent principalement le report ou l’annulation des investissements (54% d’entre eux) et le recours au chômage partiel (23%).

On note également que 4 chefs d’entreprise sur 10 craignent pour la pérennité de leur entreprise et 9% d’entre eux redoutent de devoir licencier dans les prochains mois.


La deuxième vague de la crise sera bien économique…


portrait MichelMichel Lenoir

Source : CCIB 

L’enquête est téléchargeable sur bordeauxgironde.cci.fr


 
Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments

Laisser un commentaire