Cantons de Gujan et d’Andernos : Le PCF /MRC veut le département comme alternative à l’austérité.

18/03/15

Elections : Cantons de Gujan et Andernos


Départementales :  Le PCF / MRC présentent ces élections comme un vote sanction contre l’austérité … et propose ses solutions.


« Camarades, la coupe (amère) est pleine, les salaires et les retraites sont en panne, pendant que le CAC 40 flamboie. La richesse existe , il faut aller la chercher là où elle est, et financer une économie solidaire et de proximité … »


reforme rythmes scolaire

Dessin extrait de la publication électorale du PCF

Ce discours rodé, entonné par les communistes depuis 40 ans, semble toujours d’actualité à en croire les interviewes accordées à InfoBassin par les candidats PCF/MRC  des cantons de Gujan et d’Andernos


Gujan-Mestras

Les titulaires présentés sont Pierre Cléaz, membre du PCF, militant syndical et associatif, ancien conseiller municipal d’Arcachon, candidat aux précédentes élections cantonales. Avec lui, Danielle Trannoy, membre du comité national du PCF, militante syndicale et de la vie associative. Les remplaçants ont le même profil, Gérad Cursol à Marcheprime, et Michèle Gouaux Bourseau, ancienne adjointe au maire du Teich.

Et leur flèches à l’égard des autres partis et du système fusent :

Qui vous demande de payer la dette de leur gestion malsaine? Les actionnaires du CAC 40 qui ont vu leurs revenus augmentaient de 30% en 2014 et les PS-UMP-FN qui offrent plus de 50 milliards de cadeaux aux grandes entreprises.

Qui souhaite privatiser en grande partie l’Ecole, la Santé, La Retraite et vous faire régler toutes les notes même dans ces domaines pourtant moralement « intouchables »? Ceux qui cachent leur argent dans des paradis fiscaux. 80 Milliards de fraude et 600 Milliards d’évasion fiscale en 2014 !

Qui vous impose de respecter les ordres de l’Europe de la finance qui nous étrangle ? Ceux qui n’ont jamais respecté votre choix lors du référendum de 2005.

Bien, nous voilà prévenus…



Andernos

Sur ce canton, l’alliance PCF / MRC affiche des candidats titulaires confirmés comme Christian Darriet, PCF, militant syndical et associatif, Chauffeur poids lourd retraité, et Francine Loubes militante MRC, ancienne adjointe à Lanton, retraitée de l’enseignement. Coté remplaçants Brice Buisson de Biganos (PCF) militant syndical, fonctionnaire territorial et Sylvie Miot d’Audenge, militante syndicale, Employée de la Poste.

Là encore, les candidats ne mâchent pas leurs mots : Ce sera l’occasion de s’opposer à de nouveaux sacrifices et à l’austérité alors que la baisse des dotations aux collectivités atteindra 28 milliards en 2017. Ces choix ne seront pas remis en cause par les élus qui n’oseront pas dénoncer l’Union Européenne et ses directives de soumission aux marchés. L’Union Européenne est une institution pour le capitalisme …

Pour les rythmes scolaires, la copie est à revoir selon Francine Loubes : 90 % des élèves passent trois heures de plus de présence à l’école/semaine mais, malheureusement les activités culturelles promises ne peuvent être mises en place faute de financement et se transforment souvent en jeux et garderie …


Bon, et pour le canton ?

Dans  le domaine des transports par exemple, les candidats proposent une solution tram-train, réalisée dans d’autres villes. Et pour le logement : le blocage des loyers et des charges, pus de logements sociaux pour répondre aux besoins, l’arrêt des spéculations immobilières, pour un service public de l’habitat qui prend en considération les enjeux des transports, de cadre de vie, de loisirs, de relations sociales dans les villes.



A chaque parti, ses solutions …


IB Pratic : Les candidats des deux cantons organisent une réunion publique le vendredi 20 mars à Biganos, au Club House rue de la verrerie, à 18h. Pour plus d’infos, voir le site des candidats du canton d’Andernos ou voir celui des candidats du canton de Gujan.


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

One comment on “Cantons de Gujan et d’Andernos : Le PCF /MRC veut le département comme alternative à l’austérité.

Laisser un commentaire