Edito : Une fin d’année qui ench(i)ante

L’Oeil au Beurre de Lenoir : La Gastro, invitée surprise des fêtes de fin d’année…


29/12/19


gastro sentinelle 12 19C’est drôle comme les diminutifs d’un nom commun peuvent être immédiatement compris et sans équivoque par votre interlocuteur(trice). Par exemple, si on vous parle de « Gastro » , il ne vous viendrait pas à l’idée de visualiser un buffet gastronomique avec toast aux foie gras et huitres du Bassin.

Non. Les images que produisent vos synapses s’apparentent plus au film d’horreur avec mal au ventre, à la tête, avec fièvre, et séjours intempestifs au petit coin au fond du couloir avec priorité absolue de passage.


Et si ces jours-ci, on en parle beaucoup de la gastro(-entérite), c’est parce que le reseau sanitaire sentinelle a annoncé un pic, qui trêve des confiseurs oblige, va se tasser entre les deux réveillons, pour repartir de plus belle ensuite.

Une fin d’année qui va donc ench(i)anter les familles.


Nouvelle Aquitaine en tête

Le seuil épidemique de 194 cas pour 100.000 habitants a été dépassé en Nouvelle Aquitaine avec 225 cas, contre 117 pour la moyenne nationale, avec 0,3% de cas sévères nécessitant une hospitalisation.

On se rassurera en sachant que le rapport des experts signale que l’activité actuelle se situe à un niveau comparable à celle des saisons récentes.


Les causes

Cette pathologie peut vous tomber dessus après une intoxication alimentaire, être d’origine bactérienne, ou plus couramment, virale.

Les personnes les plus touchées sont les enfants, les seniors, et les personnes travaillant dans un milieu clos sont aussi sujets à une gastro-entérite virale.


Comment éviter la gastro-entérite ?

On ne le dira jamais assez : Pour éviter la contamination, s’éloigner des malpolis qui vous toussent ou éternuent dessus sans mettre la main devant la bouche, lavage fréquent des mains, nettoyage des fruits et légumes, bonne cuisson des aliments, et on ne touche pas aux torchons où des dizaines de mains ont déjà laissé leurs germes…


Si vous avez gagnez le gros lot

gestro dessinVotre malheur va durer entre 1 et 3 jours. Donc,

-Le plus important : s’hydrater (on évitera les jus de fruits), avec du thé par exemple

-Un petit jeûne de 24h fera du bien à votre organisme, avec reprise progressive et légère (un peu de riz, par exemple) en évitant les plats gras, épicés ou riches en fibres.

-Pansement intestinal (voir votre pharmacien) et repos

-Isoler le malade peut limiter la transmission du virus aux autres membres de la famille.

-Aérer régulièrement votre logement

Pour les tout-petits, ne pas hésiter à consulter un pédiatre.


Et bonnes fêtes… quand même !


portrait MichelMichel Lenoir

Directeur de Publication

(Sources sentiweb.fr et passeportsante.net, illustrations copies écran internet))

Courriel Rédaction  : info (@) infobassin.com


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire