L’édito : L’été Indien avant la danse du scalp !

L’Oeil au Beurre de Lenoir :  C’est bien l’été Indien… Après un soleil généreux, les haches de guerre vont ressortir!


14/10/19



Beau soleil

Ah ! Quel bonheur de se baigner un 13 octobre dans le Bassin d’Arcachon avec un beau et franc soleil… Même si l’eau reste un peu fraiche, l’arrière-saison touristique a eu ce week-end un goût de vacances. Le fameux été Indien avant les premiers frimas.

Les restaurants et glaciers qui n’avaient pas fermé pour congés étaient ravis, et les familles Bordelaises venus prendre l’air massivement par ici, aussi.

Ce qui a amené ce commentaire définitif entendu au marché dimanche « Enki, on ne peut même plus profiter entre nous de l’arrière-saison… C’est vrai quoi !»


La danse du scalp

ete indienEt puis, comme chez les Indiens (d’Amérique), coté politique, l’heure va bientôt être à la danse du scalp plutôt qu’au calumet de la paix.

Les candidatures aux élections municipales sortent comme les cèpes dans les sous-bois et les haches de guerre ont été déterrées dans les communes.

InfoBassin publiera ultérieurement un article sur les candidats dans chaque commune, car les tractations à géométrie variable continuent entre parties en lice.



Candidat(e)s…


A Lège-Cap Ferret

Ainsi a-t-on appris qu’à Lège Cap Ferret, Claire Sombrun, conseillère municipale d’opposition de la liste Noé, et adhérente du comité local LREM, soutenue aux précédentes municipales par Corinne Lepage, ex ministre de l’écologie, rejoignait l’équipe divers droite d’Anny Bey « Esprit village ». Celle-ci précise sur sa page FB « La volonté de servir, de préserver et de protéger, ne nécessite aucune étiquette politique »…

C. Sombrun qui s’attache plus particulièrement au social et à l’environnement, a donc trouvé sa place, mais pas auprès de Véronique Debove (liste Ambition Lège – Cap ferret) qui avait été officiellement investie en septembre comme candidate de la République En Marche sur la commune.

Laurent Maupilé, conseiller municipal d’opposition, a quant à lui jeté l’éponge pour un attelage avec Philippe de Gonneville, actuel 1er adjoint et également candidat.


A Arcachon

Christian Panonacle, coordonnateur LREM, et à la ville, époux de la député Sophie, vient de publier un pavé de 80 pages intitulé « Essai collectif pour Arcachon, un nouvel art de ville » pour tenter de faire tomber le maire, tant aimé par ses habitants.

Ce pro de la com y détaille un projet par thèmes pour la ville avec un abécédaire municipal. Il y est précisé « Nous pensons qu’avoir une passion pour notre ville et ses habitants n’est pas une affaire d’égo. aimer notre ville c’est faire abstraction d’ambition personnelle. »

On attend de voir la liste…


Lanton

On a appris cette semaine que Marie Larrue, maire de Lanton, était partante pour un nouveau mandat, comme la plupart des 1er magistrats en place autour du Bassin


Le même jour, hasard du calendrier, elle a pu bénéficier d’une perquisition à la mairie par des enquêteurs de la division des affaires économiques et financières de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux sous l’autorité du Parquet après un signalement de la Chambre régionale des comptes.


Cette opération portait sur le marché de la distribution d’eau potable et le contrat de délégation de service public passé avec Suez eau en janvier 2014, avant son accession à la mairie.

Les pandores sont repartis avec des documents et des copie des disques durs d’ordinateurs, afin de vérifier si les règles d’appel d’offres avaient été respectées à l’époque.


Parallèlement, Didier Ochoa, principal conseiller municipal de l’opposition et candidat potentiel à gauche, a signalé au dernier conseil municipal, qu’il ne se représenterait pas. Tony billard, co-listier d’opposition avec D. Ochoa va pouvoir démarrer sa campagne le sourire aux lèvres…


A Gujan-Mestras

L’affaire du versement des boues draguées au port de la Teste vers la Mole, a été une nouvelle occasion pour la maire sortante MHDE, candidate, et son challenger, ex-adjoint, Jacques Chauvet de faire apprécier leurs différences.


Bref, ce n’est qu’un début, mars 2020 est encore loin…

A suivre !


portrait MichelMichel Lenoir

Directeur de publication






Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire