Edito : XR, un pavé écolo dans le Bassin…

L’Oeil au Beurre de Lenoir : Quand Extinction Rebellion veut peser sur l’avenir (du Bassin aussi)…


23/02/20


rebellion extinction phare cap ferretLa campagne électorale était déjà bien teintée de vert, cette année… Même les maires bâtisseurs du Bassin, heureux de voir pousser les immeubles comme des champignons sur leur commune, mais candidats à leur succession, ont l’âme écolo.
C’est tendance, tout comme ils étaient Charlie après l’attentat dans le journal Parisien.


Il faut savoir surfer la vague. La politique, c’est un métier.

Mais face à ces postures opportunistes, est apparu en ce milieu de campagne un mouvement inattendu : Extinction Rebellion. Et il ne fait pas dans la dentelle. Pas de liste, mais des revendications simples, des actions mediatiques, et des courriers envoyés aux maires.


Extension Rebellion, c’est quoi ?

C’est un mouvement international né en Angleterre en mai 2018, appellation condensée de « Rebellion against extinction », (Rébellion contre l’extinction»).

Il prone « comme De Gaulle, Gandhi , Martin Luther King ou Nelson Mandela» la désobéissance civile afin d’inciter les élus à agir au niveau local ou national, dans le but d’éviter l’effondrement irréversible des écosystèmes, y compris leurs répercussions sociales.


extinction rebellion dune pilatC’est une structure horizontale, non pyramidale et sans représentant officiel ou délégué. Si un membre du mouvement a une idée d’action (blocage de route, pont, ou autre action symbolique), il en devient le coordonnateur. Le mouvement invite les membres à utiliser des pseudos afin de ne pas être mis en avant par les media et éviter les dérapages egotistes comme chez les Gilets jaunes. .


XR bouge pour la planète… et le Bassin

Leur devise : « quand l’espoir meurt, l’action commence ».

Si le mouvement est contestataire, il peut néanmoins à l’échelle locale y avoir coopération avec les élus pour améliorer l’impact de l’empreinte carbone ou environnementale.

extinction rebellionDes utopistes, XR ? A voir.


Selon leurs détracteurs, dont la Royale Ségolène, il faudrait pour atteindre leurs objectifs d’ici 2025, supprimer les vols aériens ainsi que 38 millions de voitures (essence et diesel) des routes. Et déconnecter 26 millions de chaudières à gaz en six ans.

C’est pas gagné. Mais au niveau local, des petites actions bien montés donnent des résultats.



Quand XR ne prend de gants avec le magasin Leclerc d’Arès…

gants plastiques leclerc xrAinsi Nicolas, ulcéré de voir des gants en plastique utilisés à la station d’essence Leclerc d’Arès pour remplir son réservoir sans se salir les mains, et polluer par dizaines la foret environnante sous l’effet du vent, a posté une vidéo sur FB (voir ici) .

Montrant la pollution avec un discours vindicatif, Nicolas y demande au centre auto de « retirer ces gants inutiles », expliquant « qu’un chiffon dans la voiture peut suffire, s’il on veut ».


Devant la pression (elle a été visionnée plus 100.000 fois en une semaine), le puissant magasin qui entend construire un nouveau centre commercial avec des galeries et services, a compris le message.

Les gants ont disparu des pompes, et la foret a été nettoyée.

Fort de ce résultat, Nicolas veut étendre sa croisade anti-gants plastique à l’ensemble des stations de la marque via la centrale d’achat…



Des actions visibles

XR Betey groupeAprès avoir déployer une banderole sur le phare du Cap Ferret, puis en haut de la dune du Pya, le mouvement proposait ce dimanche un pique nique sur l’esplanade du Betey à Andernos.

L’idée était de faire connaître le mouvement mais aussi de recueillir des idées de revendications et d’actions prochaines.

Une centaine de personnes se sont tranquillement partagé le brunch, sous le regard observateur mais peu inquiet des gendarmes venus au renseignement.



Interpeller les candidats maires

exctinction rebellion dechets plageExtinction Rebellion a écrit aux candidats aux élections municipales pour exiger la reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles, et une communication honnête sur le sujet. Il leur demande « de construire ce plan d’action en partenariat avec la population locale en organisant régulièrement des assemblées citoyennes tirées au sort et représentatives afin de ne laisser personne de côté. Le combat climatique et écologique est également un combat démocratique. »

Et il invite les électeurs à les interpeller sur la page Facebook Extinction Rebellion Bassin d’Arcachon.


Seulement deux ont répondu, dont un maire sortant.

C’est peu, mais il reste un mois avant le scrutin. Et d’ici là, de nouvelles actions sont possibles…

A suivre.



portrait MichelMichel Lenoir

Directeur de publication

Pour nous écrire :  info (@) infobassin.com



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire