La grande dune coté pile … et coté face !

Deux millions de visiteurs par an, ça rapporte beaucoup d’argent… et des déchets aussi !


9/09/18


dune cv3 lever soleilLa dune du pilat est belle. Et c’est aussi un bon business. 106,6 m de haut, 2 915 m de long, 616 m de large, 55 millions de m3 de sable…

Plus de 11 millions € de retombées directes, et jusqu’à 168 millions € de recettes indirectes (Voir l’étude détaillée ici)

Donc c’est bon pour l’économie locale. Sauf que…


Préserver un site exceptionnel

Plus de 6 800 hectares sont classés pour la Dune au titre de la loi du 2 mai 1930 sur les monuments naturels et les sites.

Les statuts du gestionnaire, le Syndicat mixte de la Grande Dune du Pilat, prévoient la préservation et la mise en valeur du site. Une grande partie du domaine est public, le reste encore privé. Le Syndicat mixte de la Grande dune du Pilat et le Conservatoire du littoral souhaitent acquérir la totalité des parcelles.


Pratiques récréatives et développement territorial

Coté mise en valeur, et publicité, pas de problème. Très photogénique, la grande Dune…

Des millions de clichés et vidéos sur le net, et par exemple fin aout, la visite d’une centaine de scientifiques de nationalités différentes accueillis par le Syndicat Mixte de la Dune du Pilat, pour conclure le colloque MMV (Managing and Monitoring of Visitors), coorganisé par l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) et Bordeaux Sciences Agro, dont le thème retenu cette année était « Espaces naturels : lieux de pratiques récréatives et de développement territorial ».


Thème bigrement intéressant à mettre en relation illico avec le coté prévention, où un coup d’accélérateur serait le bienvenu. De la théorie… à la pratique.

Car les 500.000 visiteurs rien qu’en aout, ont laissé des traces.

La foret et les abords de la dune souffrent.


Le problème des déchets

Sur son site le SMGDP confesse « Le piétinement et la surfréquentation génèrent des dégradations sur la végétation du site. Aussi, un programme de plantations d’arbustes a été réalisé sur l’espace d’accueil de la dune. La préservation et la régénération du couvert végétal est à poursuivre afin de conserver l’aspect naturel de cet espace aménagé. » 


La sensibilisation pédagogique nécessaire contre les incivilités et du personnel d’entretien

Couches culottes, bouteilles en verre ou en plastique, serviette hygiéniques usagés, et autres détritus peu ragoutants ravissent les bambinos dans leur chasse aux trésors sur le site et témoignent de l’utilisation intensive du site, du manque de civisme des visiteurs et polluent le secteur.

dune pilat couche sur branche

Un nid d’oiseau d’un nouveau genre

dune pilat papier wc

Une fleur de fougère d’un rose délicat

dune pilat dechets plus loin

Je vous laissa ça là. Trop lourd à ramener chez moi…

 

dune pilat culotte

Expo collection hiver 2018 lingerie fine du Bassin

Les moyens financiers ne manquent pourtant pas pour imaginer un système de sensibilisation du public, organiser un entretien et un nettoyage du site plus efficace, avec du recrutement, même saisonnier.

Espaces naturels : lieux de pratiques récréatives et de développement territorial » ? 

A suivre …


portrait MichelMichel Lenoir

Photo Dune : Clément Viala photographe

Photos déchets : S. L.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments