Grosse pluie : Routes et rues sous l’eau et le reseau des egouts sature (encore)…

Inondations : « Dis, Monsieur SIBA, c’est quand que tu t’occupes vraiment des canalisations fatiguées ? » 

Ou « quand les égouts débordent dans la rue »…


11/05/20


C’est une loi simple de la physique : Les mêmes causes produisent les mêmes effets…

Des pluies abondantes en peu de temps impliquent des routes inondées (voir la photo de la Ville de Salles avec l’effondrement du pont d’accès du moulin de Dubern)  et d’autres effets co-latéraux.

iinondations

Ainsi, nous avions publié le 1er décembre 2019, avec photos à l’appui, un article sur le dysfonctionnement du réseau des eaux usées sur le Nord Bassin qui rejetait papier toilette et autres délicatesses sur le trottoir avant de finir quelques mètres plus loin dans le réseau pluvial et puis dans le Bassin, sans traitement (voir notre article ici )


Les orages avec une forte pluviométrie ne sont pas un phénomène rare sur le Bassin et le sera de moins en moins avec le réchauffement climatique

On pouvait espérer que le problème étant connu, il soit traité dans la foulée, ou pour le moins une étude entamée pour le résoudre. Mais non. Aucune info ne nous est parvenue à ce sujet.

Et le phénomène s’est reproduit aujourd’hui, déversant des litres d’eaux viciées et détritus peu engageants dans les rigoles (voir photo).


siba eaux usees eloa veoliaIgnorer la réalité météo ou la politique de l’autruche

Le nature impose sa loi et son taux de précipitation quand elle veut. On n’y peut rien. Mais on peut agir sur les constructions humaines.


Les élus du Bassin favorisent volontiers la venue de nouveaux résidents, qui crée une augmentation mécanique de la démographie du Bassin et des terres bétonnées ou bitumées.


Alors, la logique voudrait que face à des flux massifs d’eau de pluie, ils prennent les dispositions pour remettre aussi à niveau les réseaux sous-dimensionnés, ou fatigués.


Un vrai problème sanitaire

Même si le problème ne se rencontre que lors de fortes pluies, avec un virus qui se promène un peu partout, comme il veut, les règles sanitaires voudraient que ce genre de problème soit traité au fond, avec un réseau adapté à la croissance de la population.

Et non en urgence, par-ci, par-là,  par un camion de 10m3, qui nettoie la chaussée, rejette le tout dans le pluvial, et est obligé de revenir le lendemain pour recommencer le même manège car entretemps les eaux ressortent du réseau par les regards dans la rue…


Le SIBA, la com d’abord (c’est plus valorisant)

Sous-traitant le socle qui l’avait vu naître (l’assainissement des eaux du Bassin, avec un joli contrat à Véolia), le syndicat intercommunal du Bassin d’Arcachon est plutôt porté aujourd’hui sur l’organisation d’une com touristique et économique massive avec storytelling flatteur et belles images (« Le Bassin d’Arcachon est un paradis, il vous attend, venez y passer vos vacances ou vous y installer »),


SIBA ici commence la merLe contribuable du Bassin appréciera à sa juste valeur ces campagnes de pub sous l’égide B’A en marchant les pied dans la m…. au sortir du confinement.

Pourtant c’est une bonne idée d’installer près des avaloirs du réseau pluvial sur les trottoirs, avec des macarons en laiton incrustés avec le message :  « Ici, commence la mer– ne rien jeter ».

A condition de commencer par montrer l’exemple au niveau du réseau.


Heureusement, les plages sont interdites au bronzing en état d’urgence sanitaire, sinon les serviettes pourraient avoir une drôle d’odeur…

Quant aux ostréiculteurs, on peut aisément deviner qu’ils se passeraient volontiers de ce genre de pollution du Bassin pour des huitres dont ils vantent (avec raison) la qualité.


Vous aussi, vous pouvez appeler Veolia

urgences eola veolia sibaOn attendra donc la prochaine grosse pluie pour savoir si et quand le donneur d’ordre va demander aux services techniques d’Eola/Veolia d’effectuer les travaux pour que les réseaux fonctionnent, tout simplement… même quand il pleut, et hors saison touristique !


Et si vous avez un problème de canalisation bouchée dans votre rue, n’hésitez pas à contacter Eloa/Veolia au 0557171720


Nota : Le SIBA a confié l’exploitation du service public d’assainissement collectif à la société SAGEBA (Société d’Assainissement et de Gestion de l’Environnement du Bassin d’Arcachon), société dédiée du groupe Veolia Eau, qui assure cette exploitation sous le nom de marque « ELOA ». Cette délégation de service public  a pris effet le 1er janvier 2013.

Dans le cadre des dispositions de ce contrat, ELOA, en sa qualité de délégataire, assure sur la totalité du territoire un ensemble de missions qui garantissent le bon fonctionnement et la continuité du service, ainsi que le maintien en bon état du patrimoine dont le SIBA lui a confié la gestion.

Pour mener à bien ces missions, Eloa dispose de ressources propres et de l’appui de Veolia.

Voir le site d’Eloa ici



portrait MichelMichel Lenoir

Illustrations copies écran ville de Salles, site Eola, photo IB


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire