A Arcachon, les entrepreneurs font DEBA, en montrant leur bulot !

VincentCoudert, Incer-Cycles, Prix de l'Action locale associative

VincentCoudert, Inser-Cycles, Prix de l’Action locale associative

Arcachon

5e Carrefours du DEBA et Trophées de l’Entreprise


Cécile Desnouhes, Présidente du DEBA

Cécile Desnouhes, Présidente du DEBA

A ceux qui pensent que le monde de l’entreprise n’est que grisaille et tronche en biais, la 5ème édition des Carrefours du DEBA et Trophées de l’Entreprise aura prouvé le contraire ce vendredi 28 novembre.

Plus de 200 entrepreneurs s’étaient donnés rendez-vous au Palais des Congrès d’Arcachon pour participer à trois ateliers-conférences sur le mode « Penser Global, Agir Local – l’Entreprise Réinventée », et décerner les trophées autour de cette thématique.

.

Atelier Financement Participatif (crowdfunding)

Aller au-delà de la règle des 3 C : Cousins, copains, crétins …

L’atelier financement participatif expliquait les rouages d’un système qui monte en puissance. Les plate-formes se multiplient mais ce n’est pas un eldorado, plutôt une source de financement d’appoint qui demande temps et énergie pour accrocher l’internaute. Thierry Merquiol, de la plateforme Wiseed, a détaillé le mode opératoire général, avec pour exemple la recherche d’une minorité de blocage pour que l’aéroport de Toulouse-Blagnac reste dans le giron français, alors que l’Etat est prêt à céder sa participation à des investisseurs chinois. Geste patriotique ? Certes, mais aussi un joli coup financier car cet aéroport dont le trafic monte en flèche affiche une bonne marge de progression.  L’homme a de l’humour, et précisait à la classe de lycéens présente dans l’auditorium : « Pour qu’un projet soit financé en Crowdfunding, il faudra dépasser pour les contributeurs la règle des 3 C : Cousins, copains, … crétins »

Céline Charbonneau a montré qu’avec un projet portant sur des montants raisonnables (2600 €) pour financer du matériel de cuisine, une petite entreprise inconnue pouvait atteindre sa cible … à condition d’animer son site et d’être très interactif auprès des internautes (voir le journal de son chouette canard).

Car, ça ne fonctionne pas si facilement : Laurent Aigon, passionné d’aviation, a témoigné de la difficulté d’aller au bout de la démarche. Il est devenu créateur pour vivre une passion, en construisant un vrai simulateur de vol statique d’un cockpit de Boeing dans la chambre de ses enfants. Et il n’a jamais lâché son rêve malgré un échec sur sa recherche de financement participatif. Malgré tout, il est en passe de finaliser son projet de sensibilisation et perfectionnement au pilotage sur Boeing 737 du néophyte débutant au pilote breveté, sur un simulateur 3 axes monté sur vérins. Véritables sensation garanties. Il compte également utiliser cet outil pour des séminaires d’entreprises, car un avion se pilote à deux … De fait, la liste de ses clients potentiels s’allonge peu à peu.

.

Atelier Circuit court : Comment réduire les intermédiaires entre le producteur et le consommateur ? Et comment augmenter ses marges …

.

Atelier Economie circulaire : Comment valoriser les ressources non utilisées par les uns pour devenir la matière première des autres … Au DEBA, on aura vu des algues transformées en engrais, une jolie fille devenir Sirène par la magie d’un élégant bustier en peau de poisson, d’anciennes voiles déchirées transformées en sac très originaux. Le recyclage est affaire d’imagination, et … de volonté farouche.


vainqueurs trophée debaTrophées des entreprises

Les résultats des votes du public ont parfois été très serrés. Quinze entrepreneurs, homme ou femme, sont montés sur scène pour valoriser leurs activités, chacun dans son style. Chacune avait des atouts.

Mais seules cinq entreprises ont été distinguées :

.

Prix de l’action locale associative : Inser-cycles (Le Teich), Vincent Coudert

Prix du financement participatif : Foie Gras du Bassin (Gujan Mestras), Céline Charbonneau

Prix de l’économie circulaire : SVABA ( La Teste de Buch), Michel Ithurbide,

Prix du rayonnement du Bassin : Maxicoffee (La Teste de Buch), Jean Charles Krompholtz,

Prix du producteur local : L’Atelier de Lilie D (La Teste de Buch), Aurélie Duprat.


IB vous invite à (re)vivre quelques moments de bonne humeur avec ce reportage vidéo des 5e Carrefours du DEBA.

Arcachon : Les entreprises font DEBA et vantent leur b(o)ulot … from InfoBassin on Vimeo.


Michel Lenoir


Vous pouvez retrouvez InfoBassin et le regard décalé de Michel Lenoir sur l’actualité, tous les dimanches matins sur Andernoslaradio.fr à 9h00, 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, puis en Podcast .

Comments

comments

One comment on “A Arcachon, les entrepreneurs font DEBA, en montrant leur bulot !

Laisser un commentaire