#covid-19 : Jean-Kévin, le con-finé… par Oncle François

#Coronavirus : Le confinement de Jean-Kéké… par Oncle François


20/03/20


InfoBassin ouvre ses colonnes à Oncle François, observateur averti du Bassin et du Val de l’Eyre, et correspondant (très allumé) de La Dépêche du Patelin…

Michel Lenoir, Directeur de Publication


Bassin d’Arcachon


jean keke kevin« Confiné… » Jean-Kévin, le Testerin, se posait la question :« Qu’est-ce que ça veut dire ? ». 

“Con”, il avait bien une idée, on lui avait si souvent dit…mais “finé”… ???

C’est Lulu Lacaze, l’ostréiculteur, qui lui avait lancé : « Eh, Kéké, t’es pas confiné ? » en le voyant sur l’avenue de la République, en train de se promener à vélo.


Un con fini, ok, mais un con “finé”, non, il ne voyait pas… « Il est con, ce Lulu ! Il cause même pas français… »

Il connaissait le con-fit de sa grand-mère, le con-cours, le contraire du con long, mais il se posait la question : « le con-finé ? » Non, il ne voyait pas…


Bonne idée de demander aux gens de rester chez eux…

Chemin faisant, il se rendait toutefois compte qu’il y avait bien peu de monde dans les rues : seulement des joggeurs qui échangeaient leur sueur, se postillonnaient allégrement au visage en tentant de garder la moyenne, des mères de famille qui promenaient leurs enfants, qui jouaient à chat avec d’autres enfants inconnus.

Des mamies et des papis qui cheminaient lentement, en n’oubliant pas de faire la bibise aux copains et aux copines, en faisant bien attention à ne pas faire tomber ni leurs lunettes, ni leurs dentiers, ni leurs sonotones, ni leur canne…


Sans oublier, eux aussi de se postillonner dessus : Ils allaient chercher le journal, le pain, et c’était drôlement bien l’idée du président de demander aux gens de rester chez eux, à cause d’une petite grippe, qui faisait seulement quelques morts !

Tous les ans, avec la grippe “normale”, c’était des milliers ! « Et, du coup, on peut se promener tranquille ! »


« L’accès aux plages fermé ? Je m’en fous, j’irai quand même ! On est chez nous, merde ! »

« C’est vraiment bien ces rues pour moi tout seul, pensait Jean-Kévin, et c’est pas là que je risque de choper le virus fabriqué par les chinois, pour les chinois ! On ne risque rien, on est presque seuls ! Et puis, moi, je ne l’ai pas ! Je vais pas la refiler !

Et l’idée d’une amende si je me promène, j’voudrais bien voir ça ! On est en République, merde ! Et s’ils allaient fermer l’accès aux plages, comme en Charentes, je m’en fous, j’irai quand même ! On est chez nous, merde ! »


Ne pas oublier l’essentiel…

keke cascade biere« Salut, Nanard, tu ne me serres pas la main ? Non ? Pourquoi ? Tu rigoles ? Tu vas pas croire à ces conneries, quand même ! Et si t’es malade, va à l’hôpital, les infirmières et les docteurs n’ont rien à foutre ! Tu vas les occuper… »


Mais décidément, la ville était bien vide, et pour oublier tout cela, tous ces crétins qui restent chez eux, alors qu’il fait si beau, que la plage est déserte, que les jetées sont vides ; et, désespéré de voir que tous ces cons de patrons de bar ont décidé de tous prendre leurs vacances en même temps, Jean-Kévin décide d’aller acheter des bières chez Super U.


Les rayons sont presque vides. Pour le PQ, il s’en fout, il est resté à l’ancienne : une page de Sud-Ouest, une page de la Dépêche, on coupe en 4 et c’est bon. Pour la bière, plus de Kro et de Heineken plus de Valstar, “la bière des stars”.


Mais là, tout seul, au fond du rayon, un pack de six Corona s’offre à lui !

Sans réfléchir, comme d’habitude, il le prend, et, en ignorant les traces au sol demandant de respecter un mètre entre les clients, il paye à une caissière qui a un masque et des gants (« Quelle conne ! Un masque ! »), rentre chez lui et allume la télé.


Là, devant Hanouna, il décapsule…

Bois ta Corona, Jean-Kévin, bois. Prends plaisir, surtout bois lentement.

Déguste, comme si c’était la dernière…avant la mise en bière…


Retrouvez toutes les histoires excentriques d’Oncle François, ici !


oncle Francois

Oncle François

Illustrations : Copies écran internet.







Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit !


Comments

comments

Laisser un commentaire