Usagers du Bassin d’Arcachon, voici la CAUB’ARC !

Nouveau : Un regroupement d’assos d’usagers du Bassin d’Arcachon, pour peser sur le PNM, les élus et l’Etat


27/11/17


manif argin 23 09 17

Manifestation contre le décret RNN (Photo archives)

Depuis la publication du décret du Banc d’Arguin, des associations d’usagers du Bassin avaient fait connaitre bruyamment leurs désaccords.

Leur slogan tenait en trois mots: Rendez-nous Arguin !


Elles avaient appris à mieux se connaitre autour d’actions très ciblées et bien médiatisées pour que leurs revendications soient entendues :

Occupation de rond-points stratégiques et distribution de prospectus autour du Bassin, manifestations à terre et en mer…


(Pour l’historique, voir notre article du 5/08 et celui du 26/09/17)


caubarc logoL’union faisant la force, ce sont finalement plus de vingt associations qui se sont fédérées ce vendredi 25/11, et vont désormais convoler sous la bannière de la CAUB’ARC, la Confédération des Associations d’Usagers du Bassin d’Arcachon.



Objectif : Peser sur les décisions des instances décisionnelles

Cette  nouvelle entité entend peser « face au développement des structures publiques et des réglementations attachées au plan d’eau » . Elle s’est fédérée autour de trois principes fondamentaux :

-La territorialité : s’adapter à celle consensuelle et logique du Parc National Marin du Bassin d’Arcachon

-La représentativité : créer une entité fidèlement représentative des diverses associations d’usagers du BA et d’y déléguer des personnes compétentes.

-La souveraineté : Le modèle de gouvernance de cette nouvelle entité associative confie statutairement le pouvoir et la gestion à son Conseil d’administration constitué par une proportion démocratique des représentants des diverses associations d’usagers dans le respect de l’indépendance statutaire de chacun et à divers membres associés pour leurs compétences et/ou activité.



Les associations membres de la CAUB’ARC et les représentants au C.A.

Les assos membres (liste non exhaustive en voie d’évolution)

ABA 33, ACMBA, ADPSO, ANPM, APBA, APPA, APTRA, ARGONAUTIQUE, AST KAYAK, ATP, AUPPM 33, AUPTAFONT, A.V.E.C, CEA NAUTISME, CODEP 33, CVA, ENTRAIDE ET DECOUVERTE, UBA par l’UPNBA, UPNBA, VOILES D’ANTAN, YACHT CLUB ARCACHON.


Le Conseil d’administration

photo creation CAUB’ARC confoulanPrésidente d’honneur : Mireille Denechaud-Coste vice-présidente du PNM BA représentante de la plaisance motonautique, première vice-présidente de la FNPA

Président : Joël Confoulan secrétaire de l’ABA-33

Premier Vice-président : Claude Pascal  président de l’APBA

Secrétaire : Maxime Jouanin vice-président d’AUPTAFONT

Trésorier : Jean-Jacques Dupouy membre de l’APBA


Vice-présidents chargés de la pêche récréative : Guy Barbouteau président APPA & Claude Mulcey président AUPPM-33

Vice-président chargé de la navigation à la voile croisière : Philippe Montalban président ATP

Vice-président chargé des ports et mouillages : Bernard Belin président AUPTAFONT

Vice-présidents chargé de motonautisme : Christian Loubère président Yacht Club d’Arcachon & Christophe Guinlé trésorier ANPM

Vice-président chargé du patrimoine marin : Jean Lacoste

Vice-président chargé de la sécurité & réglementation : Claude Mulcey président AUPPM-33

Vice-président chargé des sports nautiques : Fabien Foucaud

Vice-président chargé des activités subaquatiques : Christine Bertrand déléguée CODEP-33

Vice-président chargé de la chasse maritime : Daniel Bouquey président ACMBA

Vice-président chargé de la représentativité des professionnels du nautisme : Emmanuel Martin président de l’UPNBA



Et après ?

Pour Joel Confoulan, le président de CAUB’ARC : « Si les pouvoirs publics ont l’intention que les arrêtés préfectoraux soient signés d’ici la fin de l’année 2017, la nécessité de procéder à une consultation publique notamment pour les arrêtés pêche et ostréiculture qui impactent nettement le milieu  (décret n°2011-1832 du 8 décembre 2011 : articles L. 120-1 à L. 120-3 du code de l’environnement.) risque de retarder les délais ».


Et de préciser les prochaines actions sur l’agenda de la nouvelle entité: la création d’un site Internet, la rencontre des diverses personnalités (Sous-préfet, DDTM, DIRM, Députée, SIBA, PNM BA, SEPANSO etc.), et surtout la participation aux diverses réunions de concertation (Conseil Nautique Local, Conseil de gestion du PNM BA, Comité consultatif RNN Arguin).

 

Du travail en perspective pour parvenir aux objectifs…


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments