Les anciens combattants : Tant qu’il y aura des conflits armés…

On les voit alignés au garde-à-vous pour les commémos. A qui, à quoi pensent-ils ?  (Avec ITW Vidéo)


18/05/16


Lanton /Bordeaux/Bassin


Cette semaine sort à Cannes un film intitulé Voir du pays. Un titre bien choisi, non sans humour noir, car ce fut longtemps le slogan de com des forces armées pour inciter les jeunes à s’engager… Ce film raconte l’histoire de deux jeunes combattantes, qui, avant de rentrer en France après l’Afghanistan, passe par un sas de décompression. Avec leur section, elles vont rester trois jours à Chypre, dans un hôtel cinq étoiles, au milieu des touristes en vacances, pour oublier la guerre. Mais les traumatismes psychologiques ont la vie dure…

casque 14 troue

Eclat d’obus dans un casque au musée de Lanton. Pour toucher la réalité du combat…


Quelles que soient les guerres, à n’importe quelle époque, dans n’importe quel pays, les combattants du front reviennent marqués.

Rendus à la vie civile, ils sont perdus au sein de leur propre famille qui comprend mais ne peut pas ressentir leur mal-être. Ils vont rechercher la compagnie de leurs anciens frères d’armes pour essayer d’évacuer ou de partager des moments lourds à porter, s’éloignant parfois peu à peu mais irrémédiablement de la vie de leurs enfants et de leur épouse.

Poilus de 14-18 ou soldats des opérations extérieures aujourd’hui, français ou d’autres pays, ils sont tous passés par les mêmes difficultés.


Le rôle de l’UNC

soldats en afriqueLes anciens combattants ne sont plus seulement ces vieilles branches avec un béret vissé sur la tète façon 2eme DB. Les soldats rescapés de la Grande guerre ont presque tous disparus, ceux du 2eme conflit mondial sont peu nombreux. Dans les sections locales, les jeunes envoyés en Algérie dans les années 60, commencent à sentir le poids des ans, et passent le relais aux jeunes qui rentrent des théâtres d’opérations extérieures. Car si la France n’a pas de conflit sur son sol, elle envoie ses soldats dans des guerres sans nom, où l’ennemi n’est pas toujours facile à identifier.

Aujourd’hui, pour avoir une idée des chiffres, l’Union des combattants de Gironde représente 3.200 adhérents dont 160 de 39/45, 130 d’Indochine, 1.800 d’Afrique du Nord, 20 veuves de guerre ou orphelins, 320 Soldats de France, 520 Nouvelles Générations, et 250 veuves d’anciens combattants.

Les théâtres Opex (Opérations extérieures) ne manquent pas  : l’Afghanistan, la Bosnie, le Cambodge, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Golfe persique, Haïti, l’Irak, le Kosovo, le Liban, Israël, le Liberia, la Libye, Madagascar, la Mauritanie, l’Ouganda, Suez, la Centrafrique, le Rwanda, la Somalie, le Tchad, Timor, l’ex Yougoslavie, le Zaïre, le Mali, et d’autres… Aujourd’hui, tout militaire justifiant d’une durée de service de 120 jours en Opex sur un ou plusieurs territoires a droit à la carte du combattant. Elle permet d’être ressortissant de l’ONAC, de bénéficier de son soutien en cas de reconversion professionnelle.


Un grand congrès à Bordeaux

Ce week-end à Bordeaux, se tiendra leur congrès national. A 18h15 une cérémonie militaire place des Quinconces réunira plus de 1500 anciens combattants avec la musique de l’Armée de l’Air. Un rassemblement mais aussi un spectacle pour les amateurs du genre.


Le musée des anciens combattants de Lanton

Joel le coitre musee de lantonNous avons rencontré le président de l’UNC de Gironde, Joel Lecoitre, également président de la section de Lanton, dans le fort intéressant petit musée, au centre de Taussat, derrière la Poste. On peut y découvrir des costumes, des images ou photos d’archives, des documents d’époques. Si vous avez des enfants, emmenez-les le visiter, ils comprendront mieux leurs leçons d’histoire …

On peut le visiter les samedis de 10 h à 12h et lors des journées nationales des musées. Contact M. Le Cloître 05 56 82 90 51 ou joel.lecloitre@wanadoo.fr


D’autres actions des anciens soldats

Si elle assure un rôle essentiellement social auprès de ses adhérents, l’UNC participe aussi à d’autres actions : la collecte des anciennes radiographies argentiques pour récolter des fonds pour l’aide sociale et humanitaire (depuis décembre 2011 : 6,332 tonnes rapportant 4600 €), des anciennes lunettes de vue au profit d’Opticiens sans frontière, une action du devoir de mémoire auprès des écoliers, lycéens et étudiants. Pour ne pas oublier …


Et aussi :

Ce dimanche matin, cérémonies pour commémorer le centenaire de la bataille de Verdun.


UNC Lanton : Tant qu’il y aura des conflits…


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments