Elections cantonnales : C’est parti ! (1ere partie : Nord Bassin)

marianneLe coup de plume du Dimanche : Elections cantonales, c’est parti !


Canton d’Andernos : Lège-Cap Ferret, Arès, Andernos, Lanton, Audenge, Biganos


La parité, c’est maintenant …

Les candidat(e)s au poste de conseiller départemental pour les cantons du Bassin commencent à se dévoiler. Pour cette nouvelle élection, chaque canton sera représenté par un binôme homme et femme, soit 66 conseillers (33 hommes et 33 femmes) au lieu de 63 actuellement pour la Gironde, pour cette instance qui s’appellera désormais Conseil départemental. Cependant l’avenir de cette collectivité reste flou, coincé entre la Région et les métropoles, et avec des ressources budgétaires à la baisse …

.

Sur le Nord Bassin, le canton d’Audenge devient canton d’Andernos

Pour le Nord Bassin, le canton devient celui d’Andernos, avec Lège-Cap ferret, Arès, Andernos, Lanton, Audenge, Biganos, soit un peu plus de 46000 habitants.

A droite, les rumeurs et la logique des résultats des dernière élections municipales annonçaient depuis plusieurs mois Jean-Guy Perrière comme partant. Son investiture par l’UMP ne constitue donc pas une surprise. C’est plutôt du coté de la parité féminine que se situe la nouveauté avec la nouvelle maire de Lanton, Marie Larrue.

Mme Larrue, qui s’était présentée sans étiquette aux élections municipales, aura donc été finalement convaincue par les maires d’Arès et de Lège-Cap Ferret de monter à bord du bateau UMP pour finir le travail qu’elle a commencé à Lanton : sortir Christian Gaubert et dans la foulée, prendre le canton à la gauche. Il lui faudra cependant expliquer son changement de cap aux Lantonnais et se présenter aux autres habitants du nouveau canton pour exposer la politique qu’elle entend mener avec Jean-Guy Perrière.

A gauche, l’ancien maire, Christian Gaubert, vice-Président du Conseil général ne représentera pas. Après la perte de la mairie, et le redécoupage défavorable, sa position devenait difficile. Nathalie Le Yondre, ne peut se présenter à cette élection puisqu’en sa qualité de Chef de service au Conseil général, elle entrerait dans un conflit d’intérêt.

La tache reviendra donc au tandem Claire Sombrun, tête de liste aux municipales face à Michel Sammarcelli à Lège-Cap Ferret, et élue conseillère municipale, et Marc Lusignan, médecin psychiatre de l’Enfant et de l’Adolescent à l’Hopital Charles Perrens, demeurant à Arès, et membre du PRG.

Nous n’avons pas encore connaissance d’autres listes de candidats, pour le moment … Mais ils peuvent nous contacter.

.

Le rôle de Jean Yves Rosazza

Le centre de gravité du canton basculant à Andernos, la question se pose de savoir quel rôle jouera son maire.

Parti sous la bannière sans étiquette aux municipales et élu avec des voix de gauche, Jean Yves Rosazza gardera-t-il une bienveillante neutralité pendant la campagne ? Se mettra-t-il au dessus de la mêlée pour enfiler un costume qu’il connaît bien, celui de pédagogue, et expliquer aux habitants du canton, le rôle et les attributions de cette nouvelle collectivité ?

Son comportement sera très observé, dans les semaines qui viennent …

Prochainement, IB traitera le canton de Gujan-Mestras.

A suivre …


Michel Lenoir


Vous pouvez retrouvez InfoBassin et le regard décalé de Michel Lenoir sur l’actualité, tous les dimanches matins sur Andernoslaradio.fr à 9h00, 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, puis en Podcast .


 

Comments

comments

One comment on “Elections cantonnales : C’est parti ! (1ere partie : Nord Bassin)
  1. Il aura fallu q’IB s’attelle à la « tache » …pour que je comprenne qelque chose à ces élections ,mais c’est sûr cerains candiats vont devoir s’expliquer…

Laisser un commentaire