Bassin : Ca roumegue chez les ostréiculteurs…

Le CRCAA lave son linge en famille pendant son AG et passe en mode négociation avec la Préfecture, face à la grogne de certains ostréiculteurs…


21/01/2020


Suite de notre article  du 18/01: L’Oeil au Beurre de Lenoir : Ostréiculteurs, des parqueurs d’hier aux néo-restaurateurs d’aujourd’hui…


Le comité régional de la conchyliculture arcachon-aquitaine a tenu son assemblée générale ce lundi 20 janvier. Plus d’une centaine d’ostréiculteurs étaient venus pour s’exprimer sur trois sujets majeurs pour la profession…


beatrice ringenbach parcs prime

Pas de Norovirus sur le Bassin d’Arcachon

virusDepuis plusieurs semaines, le principe de précaution régit 25 des 367 zones de production françaises, touchées par des fermetures pour présence de Norovirus. Cette contamination est due à un traitement défectueux des pathogènes humains dans les eaux usées…

Sur le Bassin d’Arcachon, aucune contamination n’est à déplorer mais le CRCAA précise : « Cet événement regrettable soulève au niveau national des questions de gestion environnementale ».


Les parcs sur la RNN d’Arguin

Trois épisodes tempétueux ont déplacer de façon significative le Banc d’Arguin, remettant en cause les emplacements alloués aux professionnels sur certains secteurs. Les arbitrages pour les attributions des parcs ont eu lieu en juin dernier, selon la proposition des professionnels datant de Juillet 2017. Pour le CRCAA, « ils ne sont à présent plus en concordance avec la physionomie du site actuel. »


Le comité demande aux professionnels concernés « de ne pas retirer leurs titres de parcs qui les contraindraient à un emplacement fixe sur 5 ans« . Les 128 entreprises concernées veulent conserver une capacité de mobilité pour continuer à travailler sereinement sur ce site ostréicole productif.


Dégustation ou restauration


huitresInfoBassin a publié dimanche un billet sur ce sujet. Suite à la condamnation d’un couple ostréiculteur avec reclassement au plan fiscal de l’activité comme restaurateur, beaucoup d’inquiétudes ont été exprimées quant à la dégustation, pratiquée aujourd’hui par 86 entreprises. Le CRCAA entend bien sûr, pérenniser l’activité.


Une révision de l’arrêté qui encadre la Dégustation est en discussion afin d’en préciser le cadre réglementaire et éviter toute situation litigieuse. La notion d’activité principale, au cœur du problème, fait débat.

Et à la demande de la Sous-Préfète, le conseil du CRCAA prévu ce lundi 20 Janvier a été reporté au 6 février prochain. Le temps de revoir les éléments du dossier avec les services de l’Etat sujets à interprétation et qui « demandent une clarification ».

Manière élégante de signifier une négociation pour calmer la grogne qui monte en interne et pouvoir aborder la saison plus sereinement …



portrait MichelMichel Lenoir

Illustration Parcs à huitres Copie écran photo Béatrice Ringenbach. Voir d’autres superbes photos aériennes du Bassin sur son site ici


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire