Armes terroristes par destination : Après l’avion à New York, le camion à Nice…

Le coup de plume du week-end : L’ogre insatiable a encore prélevé son lot de victimes à Nice. Jusqu’à quand ?


15/07/16


nice epuise

Il va falloir un jour trouver d’autres réponses que la commisération et la prière…

L’apéro du week-end a un goût amer. Des familles sont de nouveau cruellement frappées, des malheureux fauchés en pleine fête, avec des traumatismes gravés à jamais dans leur chair et dans leur tête, comme dans celle des personnes présentes hier soir à Nice.

Car après avoir envoyé deux avions sur une tour à New York, voilà que ces détraqués utilisent des camions frigorifiques comme arme par destination.


Nous avons le droit d’être très énervés contre ces pervers étroits du bulbe qui veulent transformer notre Fête nationale, symbole de liberté, de lutte contre l’oppression, en journée de deuil. Contre ces frustrés de la mandoline qui nous pourrissent la vie au rythme de leurs envies sanguinaire, comme un monstre jamais repu, un ogre insatiable.


Pourquoi la France est une cible privilégiée ?

dessin attentat niceBien sûr que notre façon de vivre leur est insupportable. La démocratie et la laïcité, malgré leurs défauts, forment un terroir propice à l’épanouissement de chacun dans sa différence. Et ça, c’est juste impossible pour eux.

Oui, une jolie blonde a le droit de vouloir exposer son corps au soleil les seins à l’air, de 7 à 77 ans, même une vieille, grosse et moche, sans que cela soit un délit.

Oui, les Français peuvent croire dans le dieu qui leur plait, de lui donner le nom qu’ils veulent ou de ne croire en aucun, car cela relève de la sphère privée.


Il faut avoir voyagé à l’étranger pour comprendre le bonheur, et l’incroyable confort qui nous est offert à tous en France, chrétiens, juifs, musulmans, ou libre-penseurs, d’être considéré en tant qu’individu et non en tant que membre d’une communauté, et d’avoir à subir ses lois, ses codes, ses excès.


Alors, pas étonnant, que notre pays soit la cible de ces fanatiques. Notre mode de vie, notre mode de pensée, et même notre cuisine leur est insupportable. Les pauvres savent ce qu’ils ratent.

La seule réponse réponse que nous, peuple de France, avec ou sans culotte, devions apporter à ces actes odieux, à ces sinistres peines à jouir, c’est de continuer à sortir, danser, rire, boire et chanter, vivre dans le respect de la différence de l’autre tant qu’il ne m’impose pas ses idées.


Et si nos gouvernements, de droite ou de gauche, attaquaient le problème à la racine ?

Le gouvernement va agir rapidement devant la colère et le chagrin de l’opinion. Mais il faudra qu’un jour, celui-ci et même le prochain, qu’il soit de droite ou de gauche, se demande si le poids financier des contrats d’armements signés avec les Etats qui financent massivement les groupes terroristes sous le manteau, via des comptes off-shore, valent la vie de tant d’innocents. Trois attentats en France et tant d’autres ailleurs. Le nœud du problème est là.

Les terroristes veulent nous empêcher de vivre normalement. Veulent nous obliger à entrer dans un état de terreur permanent. Le gouvernement tombe dans le panneau alors que la realpolitik et les pressions internationales peuvent être très efficaces. Encore faut-il le vouloir. C’est plus facile de bomber le torse, de jouer les éplorés face aux conséquences, toujours les mêmes, toujours renouvelées.  C’est plus facile de maintenir des forces de l’ordre épuisées à tous les coins de rue et d’appeler la réserve opérationnelle, de maintenir l’Etat d’urgence sur des citoyens impuissants, choqués et touchés en plein cœur pour la 3ème fois.  Jusqu’à la prochaine ?


Bon week-end, quand même…


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments