Une rentrée très … alerte, à Gujan et Bordeaux.

Evacuation des élèves et application des plans de sécurité : ça démarre fort …


5/09/16


lycce de la mer gujanInfoBassin vous annonçait mercredi dans un article spécifique (lire ici) les mesures prévues dans le cadre du plan particulier de mise en sûreté (PPMS) dans les établissements scolaires.

Nous ne pensions pas alors qu’il serait aussi vite déclenché…

Car, canular ou volonté de nuire, les lycées de la mer à Gujan-Mestras et de Sainte-Famille à Bordeaux, ont été la cible ce matin de deux appels anonymes signalant des actes malveillants : alerte intrusion à Gujan, et alerte à la bombe à Bordeaux.

Aussitôt, les élèves ont été mis en sécurité sur zone,  et un important périmètre de sûreté a été mis en place autour des zones concernées. Certains ont pu rentrer chez eux. Cet après-midi, un hélicoptère de la gendarmerie survolait encore la zone à Gujan. A Bordeaux, les services de déminage n’ont rien trouvé.

Bien sûr, aucune hypothèse ne peut être écartée même si de forts soupçons peuvent laisser penser à de mauvaises blagues.


ecole attentatLes plans de mise en sécurité

Ces plans prévoient 3 exercices anti-intrusion, dont un avant la fin de l’année. Pour le lycée de Gujan, la mise en application n’aura pas attendu ce délai…

Voici les modalités d’exécution, dans le document joint, destiné aux établissements scolaires.


 Des forces de l’ordre sur les dents

L’expérience du Lycée d’Andernos l’an passé, où deux jeunes filles avaient semé le trouble devant l’établissement avec une arme factice, a laissé des traces.

A Gujan, une vingtaine d’hommes du peloton de surveillance et d’intervention de Biganos, armés et casqués, ont investi l’établissement pour une fouille complète.


Des auteurs qui risquent gros

La préfecture en dira peut-être un peu plus dans les heures ou jours qui viennent. Mais si c’est un canular, les auteurs risquent gros. Remonter aux auteurs des appels ne devrait pas être très difficile pour les services techniques et scientifiques des forces de l’ordre. Et comme l’heure n’est pas vraiment à l’humour avec ce genre de situation qui mobilise enseignants, gendarmes, qui perturbe les élèves et plonge dans l’angoisse leurs parents, les sanctions pourraient tomber lourdement.

A suivre …


Pour aller plus loin :


Sécurité des écoles : le guide des parents d’élèves, ici

Sécurité des collèges et lycées : le guide des parents d’élèves, ici


Toutes les infos des ministères sur les plans de sécurité des établissements scolaires , ici


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments