Adieu Arnaud Beltrame, homme de courage et de convictions…

Hommage à un soldat courageux…


28/03/18


beltraneIl fallait du cran et de solides convictions pour se livrer à la place d’une femme qu’un jihadiste avait prise comme bouclier, lors d’une prise d’otages dans un supermarché Super U de Trèbes (Aude).

Le terroriste Radouane Lakdim avait déjà tué deux personnes lors de son attentat.


Mais Arnaud Beltrame, avait du courage. Sans doute pensait-il pouvoir agir aussi sur la situation d’une façon ou d’une autre, lors de cette attaque terroriste.

En 2005, alors membre de l’Escadron parachutiste d’intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN), groupe d’appui du GIGN, chargé de protéger l’ambassade de France à Bagdad, il avait porté secours à une Française sur le point d’être enlevée en Irak.


Les forces de l’ordre ont donné l’assaut. Le lieutenant-colonel Beltrame a été grièvement blessé d’un coup de couteau à la gorge par le forcené. Il a succombé à ses blessures dans la nuit de vendredi à samedi.


Hommage national

« Il faisait face à l’agression islamiste, à la haine et à la folie meurtrière, et avec lui surgissait du cœur du pays l’esprit français de résistance » a déclaré le Président de la République lors des funérailles nationales dans la cour des Indes, valides à Paris, ce mercredi 28 mars.


Sur le Bassin, la brigade de Gendarmerie d’Arcachon a rendu hommage à un de ses frères d’armes, observant une minute de silence comme dans toutes les gendarmeries, commissariats et préfectures de France. La commune de Lège également.

Les drapeaux des mairies ont été mis en berne, mais certains habitants du Bassin de leur coté les ont déployés sur leur balcon en soutien à la famille, et en mémoire au militaire.


Dans les établissements scolaires, « un moment de recueillement », accompagné d’un temps d’échange entre professeurs et élèves a été demandé par le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer.

Cela aurait pu se passer n’importe où, en France. Mais la vie doit continuer, pour ne pas donner raison aux fanatiques.

Repose en paix, soldat.



portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments