9 décembre : Journée nationale de la laïcité. Une idée indémodable pour vivre en paix …

D’où viennent le Registre d’État Civil, l’école publique gratuite, les cérémonies civiles (naissance, mariage, décès), l’accession à la citoyenneté par la majorité ou par la nationalité, le PACS, le divorce, la contraception, le droit à l’avortement, l’égalité des sexes (encore à améliorer), les lois de bioéthique autorisant la recherche à visée thérapeutique sur les cellules embryonnaire, l’indépendance de la connaissance scientifique, la liberté de l’Art ? De la laïcité …

On a l’impression qu’elle a toujours été là. Et pourtant ! Ce fut après de longs et tumultueux débats, voici 107 ans, le 9 décembre 1905,  que l’assemblée nationale vota une loi garantissant la neutralité de l’État en matière d’options spirituelles.  Ce fut un acte de courage politique, que l’on peut revivre dans le film « La séparation » avec Pierre Arditi, Claude Rich, Pierre santini et Michael Lonsdale.

La laïcité est devenue en 1958 un principe constitutionnel : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Les députés ont voulu ainsi la séparation des Églises et de l’État, de la sphère publique et la sphère privée, pour garantir la liberté de conscience, l’égalité de toutes les options spirituelles, la recherche de l’émancipation de l’individu et la formation du citoyen grâce à la recherche du mieux vivre ensemble. En contrepartie, ils ont voulu le respect de cette loi de la République : la même pour tous, soucieuse du seul intérêt général. Une idée vigoureuse et généreuse. Indémodable laïcité …

Comments

comments

Laisser un commentaire