Huit migrants arrivés à Arès depuis Calais cette nuit

MAJ à 16h00 le 25/10

Migrants à Arès (suite)
La mairie d’Arès communique sur l’arrivée des migrants et Accueil Solidaire Arès fait appel à bénévolat et dons de vetements.


Après l’annonce par la préfecture de l’arrivée des migrants, Jean-Guy Perrière, le maire d’Arès a communiqué  :

« Quatre couples de migrants (8 personnes) sans enfant ont été accueillis au Centre d’Accueil et d’Orientation de la Caisse Centrale et d’Action Sociale d’EDF à ARES.

A ce jour, mardi 25 octobre 2016, nous sommes très loin des informations qui nous avaient été données le 20 septembre dernier et qui avaient motivé sur la forme la position du Conseil Municipal.

Nous ne pouvons que nous réjouir de l’arrivée de ces familles et je tiens à remercier M. le Préfet DARTOUT des nombreux entretiens téléphoniques que nous avons eus et de sa prise en compte du contexte arésien.

Nous souhaitons, bien sûr, à ces familles de pouvoir se reconstruire dans la sérénité avec l’aide de tous ceux qui se sont engagés à les entourer. »

Cette prise de position très consensuelle va de le sens de l’apaisement, après les tensions dans la commune, puis le vote de JG Perrière en faveur de l’accueil de migrants à Hostens lors de la séance pléniere du Conseil départemental.
Elle laisse à penser cependant que les négociations ont du être serrées entre la mairie et la préfecture.


Appel aux bénévoles et à dons de matériel

Selon nos premières infos, deux travailleurs sociaux de l’association France Horizon (qui gère aussi le centre d’Hostens) ont été délégués aider ces couples.
Le Collectif Accueil Solidaire Arès que nous avons contacté déclare avoir déjà une liste de 150 bénévoles disponibles pour fournir un appui administratif, traducteurs, etc.
Mais que les volontaires supplémentaires sont les bienvenu(e)s. Il nous a fait part également du besoin pour les 4 femmes migrantes de vetements. Contacts : accueil.solidaire@yahoo.com
A suivre…


Accueil de 4 couples de migrants de Calais à Arès

25/10/16


C’est fait. On s’y attendait. Ils sont là.

Après avoir quitté hier la lande de Calais, 2 bus sont arrivés dans la nuit en Gironde. 66 migrants ont été accueillis dans 3 centres d’orientation et d’accueil (CAO) du département. Ce sont 8 personnes (quatre couples) à Arès, 9 personnes à Carcans et 49 personnes qui sont arrivées dans la soirée à Talence,.

Le secrétaire général de la préfecture de la Gironde et les sous-préfets des arrondissements concernés étaient présents cette nuit, ainsi que les autorités municipales pour les accueillir à leur arrivée dans les CAO.

Déjà la semaine dernière, 20 personnes dont 6 enfants avaient été accueillis à Carcans.

La préfecture indique que les CAO du département sont gérés par des associations expérimentées (Emmaüs, France Horizon, ADOMA …) en partenariat avec l’État qui en assure le financement intégral. L’accueil de ces personnes relève de la solidarité nationale et répond à un objectif humanitaire permettant de mettre à l’abri des personnes qui se trouvaient à Calais en situation de grande précarité. La présence des migrants dans les CAO est temporaire. Elle doit permettre aux acteurs associatifs de les aider à constituer un dossier de demande d’asile. Il sera procédé ensuite à leur réorientation dans le dispositif d’hébergement déjà existant, dédié aux demandes d’asile (centres d’accueil de demandeurs d’asile – CADA.

Cet épisode clot temporairement un dossier qui avait provoqué des manifestations pour refuser ou soutenir l’accueil des migrants dans la ville d’Arès. Une cinquante était annoncé, ce sera finalement huit personnes qui ont été accueillies.

D’autres infos, bientôt…

MAJ à 16h00

Migrants à Arès (suite)
La mairie communique sur l’arrivée des migrants et Accueil Solidaire Arès fait appel à bénévolat et dons de vetements.


Après l’annonce par la préfecture de l’arrivée des migrants, Jean-Guy Perrière, le maire d’Arès a communiqué  :

« Quatre couples de migrants (8 personnes) sans enfant ont été accueillis au Centre d’Accueil et d’Orientation de la Caisse Centrale et d’Action Sociale d’EDF à ARES.

A ce jour, mardi 25 octobre 2016, nous sommes très loin des informations qui nous avaient été données le 20 septembre dernier et qui avaient motivé sur la forme la position du Conseil Municipal.

Nous ne pouvons que nous réjouir de l’arrivée de ces familles et je tiens à remercier M. le Préfet DARTOUT des nombreux entretiens téléphoniques que nous avons eus et de sa prise en compte du contexte arésien.

Nous souhaitons, bien sûr, à ces familles de pouvoir se reconstruire dans la sérénité avec l’aide de tous ceux qui se sont engagés à les entourer. »

Cette prise de position très consensuelle va de le sens de l’apaisement, après les tensions dans la commune, puis le vote de JG Perrière en faveur de l’accueil de migrants à Hostens lors de la séance pléniere du Conseil départemental.
Elle laisse à penser cependant que les négociations ont du être serrées entre la mairie et la préfecture.


Appel aux bénévoles et à dons de matériel

Selon nos premières infos, deux travailleurs sociaux de l’association France Horizon (qui gère aussi le centre d’Hostens) ont été délégués aider ces couples.
Le Collectif Accueil Solidaire Arès que nous avons contacté déclare avoir déjà une liste de 150 bénévoles disponibles pour fournir un appui administratif, traducteurs, etc.
Mais que les volontaires supplémentaires sont les bienvenu(e)s. Il nous a fait part également du besoin pour les 4 femmes migrantes de vetements. Contacts : accueil.solidaire@yahoo.com
A suivre…


portrait MichelMichel Lenoir (photo archive CCAS après incendie)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments