Parc National marin : Quel Président élu au conseil de gestion, ce lundi ?

23/02/15

Gujan-Mestras, Bassin d’Arcachon

Parc National marin : Deluga ou Laban ? Un élu ou un professionnel ? Le choix des membres du Conseil ce lundi sera significatif …


Création du PNM par segolene royal

Création du PNM par Segolene Royal

Le premier Conseil de gestion du Parc naturel marin (PNM) réunira ses 56 membres ce lundi à 14h30 à Gujan-Mestras sous la double autorité du Préfet maritime de l’Atlantique et du Préfet de Région. Pierre Leca, directeur adjoint de l’Agence des aires marines protégées sera également présent.

A l’ordre du jour : Installation du conseil, élection de son Président, des vice-Présidents et du bureau du PNM.


Le Parc naturel, pour quoi faire ?

Le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon couvre 420 km² d’espace marin avec 127 km de linéaires côtiers. Le périmètre du Parc naturel marin prendra en compte l’ensemble des composantes physiques, biologiques, sociales et économiques. En théorie, il devra apporter une vision globale et une gestion intégrée. L’article 6 du décret de création précise :

L’Etat, les collectivités territoriales et les organismes qui s’associent à la gestion du parc naturel marin veillent à la cohérence de leurs actions et des moyens qu’ils y consacrent, dans le respect des orientations de gestion suivantes :  1° Améliorer la connaissance de la dynamique du bassin et de son lien avec l’océan, notamment les transports hydro-sédimentaires et les échanges entre les écosystèmes ;  2° Préserver et restaurer la spécificité de la biodiversité lagunaire et l’attractivité du bassin et de son ouvert pour les oiseaux ;  3° Garantir le bon fonctionnement écologique des milieux, notamment des marais maritimes, par une exigence accrue pour la qualité des eaux et une gestion cohérente des richesses naturelles et des usages ;  4° Promouvoir et accompagner les filières professionnelles, notamment de la pêche et de la conchyliculture, pour préserver les emplois et valoriser les savoir-faire, dans une démarche respectueuse des équilibres naturels ; 5° Promouvoir des pratiques respectueuses du milieu marin dans les activités nautiques par l’adaptation des comportements et des aménagements et l’innovation technologique ;  6° Contribuer à la mise en valeur des patrimoines naturels, culturels et paysagers marins afin de conserver au territoire son identité maritime et la faire prendre en compte dans les projets de développement ;  7° Responsabiliser l’ensemble de la population en la sensibilisant aux impacts des usages sur les équilibres naturels marins du bassin et aux bénéfices qui résultent de ces équilibres pour sa qualité de vie. 


Le PNM, ça fonctionne comment ?

perimetre parc marin

Périmètre du PNM

Le Parc naturel marin du bassin d’Arcachon fait partie de l’Agence des aires marines protégées, établissement public sous tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Il est géré par un conseil de gestion composé d’acteurs locaux, qui s’appuie sur une équipe d’agents et des moyens techniques et financiers mis à sa disposition par l’Agence des aires marines protégées. Le conseil de gestion traite des sujets intéressant le parc dans une vision transversale des écosystèmes et des usages. Il se réunit deux à trois fois par an. Il prépare et suit le plan de gestion. Ce plan élaboré pour une durée de quinze ans détermine les mesures de connaissance, de protection, de mise en valeur et de développement durable à mettre en œuvre.


Les composantes et les membres du conseil

Le conseil de gestion du Parc comprend 56 membres, représentant toutes les parties prenantes : les usagers professionnels (ostréiculteurs, pêcheurs, industries nautiques…), les usagers de loisirs (sports de glisse, voile, pêche…), les élus locaux (communes du bassin, région, département), les associations de protection de l’environnement et du patrimoine culturel, des personnes qualifiées et des représentants des services de l’État .

Voir la liste complète des membres et leur fonction, ici


Quel Président pour quel rôle ?

A ce jour, deux candidats restent en lice : Le président des ostréiculteurs, Olivier Laban, et le Maire du Teich, François Deluga, initiateur du PNM en 2008. Un autre candidat sortira-t-il du bois à l’occasion des débats ? A voir … Le rôle du Président n’est pas encore bien défini.


PNM banc d arguinUn élu ou un professionnel ?

François Deluga fut à l’origine de l’idée de la création du plan, et l’a défendu avec conviction. Il peut garantir une certaine neutralité entre les professionnels, les usagers de loisirs, les associations de protection de l’environnement et saura avoir l’oreille des décideurs politiques. De son côté, Olivier Laban est un professionnel reconnu qui connaît mieux le milieu dans lequel il travaille.

L’élection du Président, au-delà des qualités de la personne élue donnera un signal clair sur un plan politique. Qui sera le plus à même de défendre l’intérêt général ?

Réponse en fin d’après midi …


IB Pratic : L’intégralité du décret de création du PNM (base légifrance), ici. Plus d’infos sur le site de l’agence des aires marines protégées.


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire