(VDO) Campagne législatives 2017 : La loi du marché …

(VDO) « Faut pas rester là Madame. Ca fait fuir le client… »


6/06/17


La distribution de tracts électoraux sur les marchés n’est pas toujours du goût des commerçants ambulants du Bassin…


Campagne législatives Bassin 2017 : La (dure) loi du marché … from InfoBassin on Vimeo.


Selon leur représentant, Philippe La croix, « elle fait fuir les clients «   et « elle donne une connotation politique au satnd du commerçant. »

Si l’argument s’entend au plan commercial; qu’en est-il au niveau légal ?


La législation est floue. Un maire peut légitimement interdire la distribution de tracts s’il estime qu’elle est susceptible d’entraîner des troubles à l’ordre public. Ce qui n’est pas le cas en général.

De plus quand un candidat vient serrer des mains dans un marché, et il le font tous, même sans distribuer de tracts (lui ou son équipe), cela n’est-il pas « susceptible d’entraîner des troubles à l’ordre public.


Des partis politiques de tous bords ont saisi les tribunaux administratifs, jugeant ces arrêtés illégaux et contraire à l’article 4 de la Constitution sur les libertés politiques.



Cas concret sur le Bassin en images

Voici un instantané, filmé lors d’un reportage à Audenge (33) pendant la campagne des élections législatives 2017 sur la 8è circonscription de Gironde (Bassin d’Arcachon)…

Une candidate aux élections législatives distribue des tracts avec deux personnes devant le parvis de l’église, sans gêner de commerces, mais dans le flux des clients du marché. Soudain, le représentant des commerçants non sédentaires du Bassin interpelle son équipe pour qu’elle cesse son tractage. Il y est question d’un document « consultable sur Google« . La discussion est courtoise mais ferme. Un distributeur de tracts d’une candidate concurrente vient rejoindre le groupe et évoque un abus de pouvoir de la part du Président des commerçants non sédentaires..

Finalement l’heure de fin du marché approchant, le client se fit rare, et l’affaire en resta là.


Au-delà de ce cas particulier, nous avons voulu en savoir plus. Mais malgré nos recherches, nous n’avons pas trouvé de texte interdisant le tractage sur les marchés nationaux ou du Bassin.

Alors, la distribution de documents sur les marchés, est-elle possible ou pas ?

A suivre …


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments