L’Edito d’InfoBassin : Ca va glisser sur le Bassin…

L’oeil au Beurre de Lenoir : Sports nautiques sur le Bassin ? Les nouvelles technologies, pour que ça glisse à donf dans les airs ou sur l’eau…


28/07/19


Ah, qu’il est doux d’aller se balader sur ou au-dessus du Bassin. Encore faut-il avoir l’outil nécessaire.

Il ne sera pas question ici des innombrables bateaux qui vont se poser banalement à l’Ile aux oiseaux notamment depuis que le Banc du Toulinguet est interdit d’accès et que mouiller au banc d’Arguin devient synonyme de sport à haut risque en fonction des marées.

On s’intéressera plutôt aux technologies de pointe qui pourraient créer de nouveaux usages sur notre plan d’eau.



Le plaisancier qui navigue (et qui roule depuis chez lui avec le même engin)

Ce dimanche, les résidents de la Presqu’Ile pourront découvrir la démonstration d’un bateau routier. Si, si.

Le concept n’est pas nouveau puisqu’en 2013, le sémillant Philippe Starck accostait déjà peinard après une promenade en mer, en roulant sur la plage du Ferret avec son semi rigide équipé d’une technologie amphibie Sealegs (les jambes de la mer, pour les anglophobes) (voir ici)

Mais ce concept ne permet pas de rouler sur la voie publique.



Rouler en bateau sur la route

Un breton a perfectionné le système et propose un bateau autorisé à rouler sur la route. Finis les problèmes de sortie de l’eau hasardeuse avec les bateaux qui piaffent d’impatience dans la queue derrière, quand la marée descend, descend… Finis les bouchons pour aller du Nord au Sud Bassin et réciproquement. On prend le tringaboat (voir ici) et hop, on se retrouve en face. Encore que…


Sur le sable et les fonds durs, pas de problème. Ca roule. Mais dans la vase, sur le Bassin, on reste dubitatif.


Un bateau amphibie avait été imaginé mais jamais finalisé sur le Nord Bassin en 2016. Des chenilles de 2m de haut auraient été nécessaires compte tenu de l’envasement jusqu’à un mètre en certains endroits, sans compter les mètres cubes de vase remués plusieurs fois pas jour, un cadeau empoisonné pour les zostères.

Voir d’autres vidéos tringaboat.fr



Le plaisancier qui glisse

On ne devrait pas tarder à voir aussi de plus en plus de surfs électriques… Un chouette jouet pour les adulescents! Un peu bruyant peut-être pour les estivants sur la plage (mais moins que les jetskis). Voir la vidéo.

Quant à traverser le Bassin avec, il faudra être joueur, entre les vagues naturelles, et la traine des bateaux qui se déplacent manettes à fond !

A découvrir aussi sur surf-electrique.com/



Le plaisancier qui vole…

On connait déjà ici les vrombissants flyboards de Franky Zapata, champion du monde et leader mondial en la matière, avec plus de 10.000 appareils vendus dans le monde. Vous savez, ce sont ces engins qui jaillissent de la surface de l’eau propulsés par des jets puissants, (système action/réaction), à l’aide du moteur d’un jet ski. Marrant mais bruyant. Pas sûr que les poissons apprécient.

Le Franky a explosé dans la lumière mediatique lors du défilé du 14 juillet à Paris avec une démo aérienne de son nouvel engin à réaction, une arme à la main, devant la tribune présidentielle. Super show. Succès mondial. Et une com militaire qui cartonne : La France est une grande puissance, méfiez-vous !


Pourtant, il avait faillé être séquestré à cause de son joujou voici deux ans, nos pandores n’appréciant guère ses évolutions (Voir son explication et la video d’archives ci-dessous) jusqu’à ce que les Ricains lui proposent un pont d’or pour aller tester l’appareil là-bas. Là, les Français sont devenus soudainement très gentils. Et tout a changé pour lui.



Test … à revoir

Bon, cette semaine, il a essayé de traversé la Manche comme Tonton Blériot. Mais après 8mn de vol, il a raté son posé sur le bateau-ravitailleur en kérosène pour poursuivre le vol. Une prochaine fois, il y arrivera.

Et quand ça sera au point, l’engin pourrait faire sensation par chez nous. Pour aller rejoindre un copain et prendre l’apéro, par exemple du Ferret à Arcachon ou d’Andernos à Gujan, en un coup de planche à réacteurs. Génial…

Finis enfin les bouchons sur la route.

Et pour les personnes qui voudront juste sentir la brise légère ou les rayons du soleil sur la peau, en lisant un bouquin dans le calme au bord de l’eau (des has-been, quoi), ce sera les bouchons… dans les oreilles !

C’est vrai quoi, le silence, c’est d’un triste…


A part ça, bonnes vacances pour les estivants, et bon courage pour les autres…



logo agendadubassin extrait pdflogo agendadubassin extrait pdfToutes les sorties, fêtes, concerts, événements sont à découvrir sur notre site agendadubassin.FR

D’autres sont sur notre groupe Facebook agendaduBassin.

Les deux sont en libre accès pour poster des événements et à consulter sans modération !



portrait MichelMichel Lenoir

Directeur de publication

I

Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments