Solitaire du Figaro-Bompard : Yann Eliès, vainqueur ! Vidéo de l’arrivée …

© A.COURCOUX

© A.COURCOUX

Vidéo de l’arrivée de Yann Eliès

Ce samedi 22 juin à 22 heures 02 minutes et 20 secondes, Adrien Hardy a franchi devant tous les concurrents la ligne d’arrivée de la quatrième étape de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard  (Roscoff –Dieppe).

Mais c’est Yann Eliès qui remporte la Course devant Xavier Macaire et Morgan Lagravière. Le skipper de Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir est donc le premier solitaire depuis l’adoption du monotype Figaro-Bénéteau à enchaîner deux victoires consécutives ! Jusqu’au bout, le doute planait sur l’issue de cette 44ème édition car même si le passage à la bouée d’Antifer permettait de comptabiliser les écarts, il y avait encore une cinquantaine de milles à parcourir dans une brise de secteur Ouest variant de 20 à 30 nœuds… Le moindre écart pouvait coûter très cher soit en casse, soit en temps pour ranger après un vrac. Et Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) ne voulait pas lâcher le morceau face à Adrien Hardy (Agir recouvrement) pour l’octroi d’une nouvelle victoire d’étape !

solitaire 2306Classement provisoire de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard 2013
1-Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) en 10j 05h 28’23,

2-Xavier Macaire (Skipper Hérault) en 10j 05h 54′ 53 à 26’20 du vainqueur,

3-Morgan Lagravière (Vendée) en 10j 06h 01′ 29 à 33’06 du vainqueur

4-Yoann Richomme (DLBC) en 10j 06h 21′ 22 à 52’59 du vainqueur

5-Jérémie Beyou (Maître CoQ) en 10j 06h 48′ 23 à 1h20’00 du vainqueur

Yann Eliès après son arrivée à Dieppe a confié :
« C’est ….pffff… c’est incroyable. Franchement, je n’y croyais pas des masses en partant et puis après quand le vent est rentré, j’étais comme une bête, à fond. Quand tu t’arraches et que derrière, Xavier Macaire et Adrien Hardy ne lâchent rien eux non plus… Tu te dis qu’il faut en remettre une couche. Mais c’étaient les deux guerriers avec qui il fallait être et ça a été vraiment une belle bagarre. C’est sûr, il n’y a que La Solitaire du Figaro pour nous mettre autant à l’épreuve de la sorte. Il ne faut jamais lâcher. Je ne regrette pas de ne pas avoir fait demi tour à Port La Forêt, alors que ça m’avait traversé l’esprit (quand j’ai cassé mon étai au large des Glénan). Gagner La Solitaire deux années consécutives, c’était un rêve. Peu de personnes l’ont fait. C’était peu probable… et ben si… je l’ai fait.  Le bateau a deux ou trois petits soucis mais rien de grave. Moi, j’ai du mal à tenir debout dans le bateau, donc je fais attention dans mes déplacements. »

Vidéo du résumé de l’étape, avant l’arrivée. 

IB

Si vous aimez les infos diffusées sur InfoBassin, abonnez-vous à la lettre d’infos, postez des commentaires, rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter …  Faites connaitre le site à vos amis… Et si vous avez des infos à faire publier, n’hésitez pas à nous les communiquer ! http://www.infobassin.com/contact.

InfoBassin ne diffuse aucun publi-reportage. La parution des informations est gratuite, mais notre site reste libre du choix, de la pertinence et du traitement des informations mises en ligne.

Comments

comments

Laisser un commentaire