Les vedettes oubliées du Bassin (Ep. 5)

Quand les stars venaient (déjà) sur le Bassin d’Arcachon… Aujourd’hui : Yvonne Printemps et Marcelle Chantal


Voici une série sur l‘histoire des stars d’autrefois, venues sur le Bassin. Patrice Vergès, journaliste, ancien critique de cinéma, nous propose ses rencontres et ses souvenirs.

Michel Lenoir, Directeur de Publication


Nous continuons notre saga avec Yvonne Printemps qui joua plusieurs fois à Arcachon et Marcelle Chantal qui possédait une belle villa au Pyla


Yvonne printemps : « Elle avait avalé des rossignols ! « 

yvonne printempsCette actrice et chanteuse, ex-épouse de Sacha Guitry était réputée pour son tempérament de feu.  S’il est vrai que si Sacha Guitry avait la réputation de beaucoup aimer les femmes, il se disait aussi dans le Tout Paris qu’il n’était pas un amant formidable.

Arletty, lors d’une longue rencontre, m’a raconté que Guitry l’avait demandée en mariage en 1944. Elle avait refusé notamment pour cette raison car c’était une grande amoureuse…


Tout le monde connait l’anecdote de Guitry déclarant à Yvonne Printemps « Sur votre tombe, on inscrira : Enfin froide ! « Elle lui rétorqua « Et vous, enfin raide ! ».

Elle avait le sens de la formule et disait aussi « Pour une femme, il vaut mieux être belle qu’intelligente car il y a plus d’hommes idiots que d’hommes aveugles ! »


verges film yvonne printempsChaque été avec Pierre Fresnay qu’elle épousa en secondes noces, elle venait se reposer au Pyla d’après l’historien du Bassin, Michel Boyé. En 1933, elle signa le livre d’or lors de sa visite à la Librairie Générale.

Yvonne Printemps éclaboussait de sensualité. Elle avait des yeux magnifiques mais son visage avait un nez un peu fort qui l’obsédait. Elle rêvait d’un nez retroussé. Elle exigeait toujours un éclairage très particulier et un profil de ¾ pour diminuer le volume de son nez. Elle eut recours deux fois à la chirurgie esthétique pour le faire réduire dont la première fois en 1919.


Sa voix était superbe. On disait d’elle « qu’elle avait avalé des rossignols ! »

Elle quitta Guitry pour Pierre Fresnay dont elle fut sa veuve en 1975. Ce fut un drôle de couple puisqu’elle passa son temps à l’humilier ce qu’il acceptait volontiers en déclarant qu’il n’y voyait que de l’amour !



 Marcelle Chantal : Théâtre et cinéma

verges marcelle chantalBeaucoup de classe et de distinction qui la cantonnèrent dans des rôles spécifiques.  Grace à son richissime époux américain qui avait des intérêts dans le cinéma, Marcelle Chantal tourna de nombreux films ce qui n’enlève rien à son talent. Lorsqu’elle voulu faire du théâtre, son mari loua carrément le théâtre des Champs Élysées dont elle devint la directrice.


C’est grâce à Marcel l’Herbier, ami de sa richissime famille (des banquiers) qu’elle débuta dans le cinéma dès 1920 à 19 ans. Mais au fil des années, prenant ombrage de sa carrière, son mari lui demanda d’arrêter son métier. Ce qu’elle refusa et cela se solda par un divorce. Alors elle put continuer sa carrière seule en prouvant qu’elle était une vraie comédienne. Sa carrière s’effilocha lorsque la cinquantaine arriva pendant que sa santé se dégrada.


Elle était propriétaire de la belle villa La Bohème à Pyla sur Mer où elle venait régulièrement se reposer.  Elle en profita pour jouer « Domino », la célèbre pièce de Marcel Achard au Grand théâtre d’Arcachon le 10 février 1934 et bien entendu signa comme les autres vedettes de passage dans la région, le célèbre livre d’or de la Librairie Générale.

Elle quitta notre vallée des larmes à 59 ans (Sa date de naissance était fausse). Elle est enterrée aux cotés de l’écrivain dadaïste Jacques Rigaut qui s’est suicidé en 1929 à un peu plus de 30 ans. Je n’en connais pas la raison.




patrice verges retaillé

Patrice Vergès

Journaliste, romancier (page FB ici) (Illustrations : Copie écran Archives et documentation Patrice Vergès)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments