Les stars oubliées du Bassin d’Arcachon (Ép. 6)

Quand les vedettes venaient (déjà) sur le Bassin d’Arcachon…

Aujourd’hui : Renée Passeur et Gloria Swanson


Voici une série sur l‘histoire des stars d’autrefois, venues sur le Bassin. Patrice Vergès, journaliste, ancien critique de cinéma, nous propose ses rencontres et ses souvenirs.

Michel Lenoir, Directeur de Publication


Nous continuons notre saga avec l’actrice-chanteuse Renée Passeur et la star américaine Gloria Swanson  



Renée Passeur : cinéma et chanson

verges renee passeurCette actrice (1905/1975), femme du célèbre auteur Stève Passeur a joué dans beaucoup de films des années 50, souvent de petits rôles de femmes fofolles ou extravagantes et snobs.

Signalons aussi son autre activité de chanteuse ou plutôt d’interprète avec un jeu scénique jugé aujourd’hui très appuyé. Elle a sorti deux disques en 1958 et en 1960 chez Decca en interprétant des chansons de Ferré, Constantin ou Dréjac.


Le dessin de la jaquette signée par Bernard Buffet reprenait ses yeux immenses qui mangeaient son visage. Sur le site de l’INA vous pouvez la découvrir interpréter Ferret « Les femmes, les femmes ». Cela mérite le visionnage.

Adepte du Bassin, elle est venue plusieurs fois à Arcachon, notamment en cure thermale.



Gloria Swanson : une carrière de plus de 50 ans de cinéma


verges swanson mmoucheVerges affiche sunset bdSuperbe visage mince aux immenses yeux clairs, classe naturelle, très belle et longiligne silhouette, Gloria Swanson (1899/1983) a fait une très longue carrière puisqu’elle tourna jusqu’en 1974.


Star du cinéma muet, elle se fit oublier lorsque le parlant arriva au début des années 30, avant de revenir brusquement à l’écran à 51 ans dans le sublime « Sunset Boulevard » en 1950 où elle incarne une star du muet déchue.

Ce film où elle fut nominée aux oscars relança sa deuxième carrière qui perdura jusque dans les années 70 (747 en péril en 1974).


Très intelligente, elle est connue pour avoir eu une longue liaison avec Joseph Kennedy, le père de John qui fonda avec elle une société de production dans les années 30. Elle vint se reposer à Arcachon avec l’un de ses six maris (Michael Farmer) en 1932 où, d’après l’historien Michel Boyé, le couple descendit à l’hôtel Victoria et fit quelques apparitions à la pâtisserie Foulon.

Peut-on imaginer ce que pouvait représenter la visite de une telle star dans cette ville du Bassin ? Comme si Sharon Stone ou Meryl Streep y venaient en villégiature aujourd’hui !


En 1980, elle a écrit un épais et passionnant livre de souvenirs dont on ne peut que conseiller la lecture à ceux qui se passionnent sur l’histoire des Kennedy. Pas un type très intéressant le fameux Joseph…

Très soucieuse de sa forme et de sa ligne, elle s’intéressa très tôt à la diététique dès la fin des années 20.




patrice verges retailléPatrice Vergès

Journaliste, romancier (page FB ici) (Illustrations : Copie écran Archives et documentation Patrice Vergès)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments