Souvenirs d’en F(r)ance : L’ardoise magique (Ep.2)

Souvenirs d’en F(r)ance (Episode 2) : Ces objets qui vous ont marqué… (par Patrice Vergès)


7/10/17


Voici une nouvel objet : l’ardoise magique… (par Patrice Vergès, journaliste, romancier)


verges ardoise magiqueVous vous rappelez de la fameuse Ardoise Magique des années 60/70 appelée aussi Télécran à ses débuts. Une sorte d’écran rectangulaire grisâtre encadré de plastique rouge. Avec deux gros boutons ronds on pouvait tracer un trait noir. L’un servait à faire les verticales, l’autre les horizontales. En manipulant les deux on pouvait dessiner un rond, mais c’était autrement plus coton.

Dessin qu’il était possible de modifier puis effacer en quelques secondes en la secouant vigoureusement.

C’était un fabuleux progrès par rapport à l’ardoise avec les craies qui dégueulassaient les mains de notre jeunesse.


Un jeu crée en 1959

Ce « Télécran » avait été crée en 1959 par l’inventeur André Cassagnes disparu en 2013. C’est en travaillant avec des poudres métalliques que lui était venue l’idée de cette tablette, qui n’était pas sans rappeler, par sa forme, une télévision en noir et blanc. D’où son nom originel de Télécran qui se mua en Ardoise Magique plus tard.


Électricien, André Cassagnes proposa son amusante idée à une grande compagnie de jouets américaine qui lui acheta en faisant sa fortune. Elle s’est vendue des millions d’exemplaires à travers le monde. Notre Télécran était fabriqué alors en France par Joustra qui était une entreprise française de Strasbourg (contraction de Jouet et de Strasbourg) qui a été reprise par Heller.


L’Ardoise magique toujours là

verges nouvelle ardoise magiqueJ’imaginais que l’Ardoise magique n’existait plus à l’époque des tablettes et ordinateurs. Colossale erreur, elle est toujours en vente mais perfectionnée avec une poignée et un stylet qui permet d’élaborer des dessins plus réalistes, un curseur latéral qui permet d’effacer sans la secouer plus des tampons adhésifs qui permettent de dessiner autour.

Avec en prime pour les plus chers un petit coussin pour que nos petits chéris ne se fasse pas mal aux genoux avec des prix qui varient de 3 à 30 euros selon le produit.


Mais la grosse différence entre celle de 1970 et aujourd’hui, c’est qu’elle s’adresse aux tous petits entre 18 mois  et 3 ans contre 7 à 9 ans il y  a 30 ans. Car aujourd’hui un enfant de cet âge veut surtout un iPad ou un iPhone 7 mais plus du tout ce style de jouet !


Jeu éducatif électrique

verges jeu electroPour terminer, souvenons-nous du jeu Électro. C’était un jeu éducatif de questions réponses sous la forme de planches en carton.  Il fallait enfoncer une sorte de jack électrique relié par un fil alimenté par une grosse pile de 4,5 volts dans la prise femelle de l’une des trois réponses proposées.  Si la lampe verte s’allumait, la réponse était bonne !


Et bien là encore,  ce jeu est toujours proposé sous une forme modernisée. Il n’est plus électrique mais électronique et le fil a disparu puisque c’est la pointe du crayon qui s’allume si on le pose sur la bonne réponse !

Au fait, en cherchant dans un catalogue de jouets, j’ai remarqué qu’il se vendait encore des ardoises noires avec des craies de couleur.

Je voudrai connaître les enfants qui jouent avec ça et surtout leurs héros de parents qui doivent certainement travailler à l’éducation nationale…


patrice verges retaillé


Patrice Vergès Journaliste, romancier (page FB ici)

(Illustrations : Copie écran Archives et documentation Patrice Vergès)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments