Histoire : Opération Frankton… C’était pas du cinéma !

Aller couler des navires allemands en kayak dans le port de Bordeaux, en partant de l’estuaire, en 1942… Fallait oser !


9/12/17


operation frankton dessinC’est un scenario comme les aiment les studios d’Hollywood… Du sang de la sueur et des (l)armes.

L’histoire de dix intrépides soldats qui partiront, en kayak, largués depuis un sous-marin au large de Montalivet, tenter de couler des cargos allemands contre leurs cargos «forceurs de blocus» dans le port de Bordeaux.

Deux seulement y parviendront…


L’histoire :

« Dans la soirée du 7 décembre 1942, le sous-marin britannique HMS Tuna met cinq kayaks à l’eau (Catfish, Coalfish, Crayfish, Cuttlefish et Conger) avec ses dix hommes d’équipage au large de Montalivet.

Un sixième kayak (Cachalot) prévu ayant été déchiré lors de la mise à l’eau, l’équipage (William Ellery et Eric Fisher) rentre en Angleterre à bord du sous-marin.


operation frankton dessin 2Les membres du commando devaient remonter l’estuaire en se cachant le jour, poser des mines sur les navires qu’ils trouveraient et abandonner leurs canots arrivés à Bordeaux.

Un des cinq kayaks (Conger) disparaît en passant les remous de l’embouchure.

Le Cuttlefish est perdu de vue. Le sergent Wallace et le marine Ewart, du Coalfish, sont capturés à l’aube près du phare de la pointe de Grave où ils étaient parvenus.


operation frankton photoÀ la fin de la deuxième nuit (8-9 décembre), le Catfish et le Crayfish, poursuivant leur raid, sont portés par la marée près du Verdon et obligés de se glisser entre le môle et quatre navires ennemis à l’ancre.


Les deux kayaks ne peuvent naviguer que de nuit et avec une marée favorable. Il leur faut passer la journée cachés dans les broussailles de la berge.

La nuit du 11 décembre 1942, vers 21 h, les deux kayaks entrent dans le port de Bordeaux et se préparent à exécuter la dernière phase de leur mission.


operation frankton bateaux coulésLe Catfish se dirige vers les quais de la rive gauche du port et réussit à fixer des mines magnétiques sur trois grands navires amarrés.

Le Crayfish reste sur Bassens en rive gauche et pose ses mines sur deux navires amarrés dans le môle.


La mission accomplie, les quatre hommes ont seulement quelques heures pour s’enfuir.

Les explosions commencent six heures plus tard, le 12 décembre 1942 à partir de 7 heures du matin. »

(Source Wikipedia)



Cérémonie du souvenir

operation frankton kayakCe vendredi matin, les autorités françaises et britanniques ont rendu hommage aux commandos du raid, sur la place qui a pris le nom de l’opération, Place Frankton, quai des Chartrons, face au Hangar 14.

Dans l’air froid du matin, les notes solennelles de la « Marseillaise » et de « God save the Queen », ont vibré d’une couleur poignante, pour rappeler que, 75 ans après, ces héros britanniques, morts sur le territoire français, n’étaient pas oubliés.


Pour aller plus loin…


Toute l’histoire passionnante et détaillée de l’Opération Frankton, sur le site Chemins de mémoire, ici.


commandos sur la girondeL’histoire a été adaptée au cinéma en 1955 sous le titre « Cockleshell heroes », en VF « Commandos sur la Gironde »

Plus d’infos sur ce film ici

(Merci à Isidore pour cette précision)


IB

(Illustrations copies écran site chemins de memoire et pour le canoe Blog SO saint georges de didonne)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments