Humour : Les Nouvelles Lettres Persanes de Charles Daney (Ep 5)

Voici le regard perçant d’un Persan, sur les gens de notre région, façon Montesquieu…



Les Nouvelles  Lettres  Persanes (par Charles Daney) : Episode 5

Pour voir les épisodes précédents, cliquez ici


Ils feraient des folies pour habiter des cabanes


D’Usbek à Rika…

cabanes cap ferret largeLes nomades dont je te parlais l’autre jour ne viennent que l’été, vont rarement à la plage bien qu’ils aient le sable le plus fin qu’on puisse concevoir et se baignent rarement le long de la côte bien que l’eau y soit plus chaude qu’ailleurs.

Ils aiment ce littoral que leurs parents ont trouvé sauvage autrefois et qu’ils trouvent chaque jour plus sauvage bien qu’ils y viennent de plus en plus nombreux.

Ils feraient des folies pour habiter des cabanes parce qu’ils trouvent que ça fait authentique et quand ils ne peuvent pas en acheter, ils en font construire de préférence en bois pour ne pas déroger.


S’il plaît aux femmes d’achever au soleil du Ferret le bronzage de leurs UV, les hommes prennent leur canot à moteur ou leur scooter des mers afin d’épater les braves indigènes qui ne comprennent pas cette boulimie de vitesse.

Ils sont aussi là pour se montrer dans les rues, les restaurants à la mode, les réceptions qu’ils font entre eux et les boites de nuit.

Certains vont pieds nus par compassion pour les pauvres pêcheurs qui venaient en ce lieu.


Je ne crois pas qu’il y ait un bottin du Ferret mais il n’y a pas un estivant qui ne connaisse sur le bout du doigt le Gotha ferret-capien, qu’il s’agisse des habitants d’hier ou de ceux d’aujourd’hui.
Je pense rester quelques jours encore et t’enverrai des nouvelles de mes  explorations en ces lieux curieux.



charles daney

Charles Daney


Voir la page FB de Charles Daney, ici



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments