Quand on vous dit que le Banc bouge …. (des preuves par satellite)

La preuve en images de la transformation du Banc d’Arguin : Un os pour le décret à venir ?


10/08/16


On peut toujours nier l’évidence mais le banc d’Arguin, et la pointe du Cap ferret sont soumis à la mécanique des fluides, des courants avec des millions de m3 d’eau qui vont et viennent dans les passes.

Il suffit de regarder les clichés Landsat de la NASA ci-dessous pris en 2014 et 2016. Alors, peut-on marquer un territoire figé pour les ostréiculteurs dans cette zone ?

Le Service de navigation des Affaires Maritimes et le SIBA mesurent avec précision les variations de profondeur dans les Passes.

En raison du déplacement bien connu du Banc d’Arguin, la préfecture, même après la promulgation du décret, peut prendre des mesures, en accord avec le gestionnaire de la Réserve Naturelle du Banc d’Arguin, pour modifier les limites, en particulier celles de la zone de protection intégrale.


comparaison arguin 2014 2016

Assemblage photos Jean Marie Froidefond


 


Les deux images Landsat-8 de la NASA ne sont pas prises au même niveau de la marée. L’image de 2014 est prise avec un niveau d’eau plus élevé que celle de 2016. Il y a 3,8 m au dessus du niveau des plus basses mer en 2014, alors qu’il n’y a que 3,2 m en 2016. Cette différence peux expliquer (en parti) un agrandissement apparent du banc en 2016.

(Précisions apportées par Jean-Marie Froidefond, géologue et océanographe, ancien chercheur au CNRS, administrateur Sepanso, auteur de La grande Dune du PilatEd SO, avec nos remerciements)


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments