Mystérieuse disparition au banc d’Arguin : un roman d’été pour les jeunes

Le livre de la semaine : un polar pour les ados de Jeanne Faivre d’Arcier


17/07/16


Après le succès de Traque sur la presqu’île et du Secret des cabanes tchanquées, voici le nouveau roman de Jeanne Faivre d’Arcier pour les jeunes de plus de 10 ans dans la collection Souris noire » intitulé Mystérieuse disparition au banc d’Arguin


Jeanne FD Mysterieuse disparitiionL’histoire tourne autour de Noah, seize ans. Il est beau, sympathique, sportif, issu d’un milieu aisé et passe ses vacances dans une belle villa du Pyla. Doué, il commence à remporter des régates. Et une amoureuse, la ravissante Valériane.


Tout bascule lorsque, avec un autre moniteur plus âgé que lui, il emmène une quinzaine de stagiaires faire une sortie au banc d’Arguin à bord de quatre catamarans. Les enfants s’amusent,  se baignent, pique-niquent, partent explorer le banc de sable sous la surveillance un peu distraite des moniteurs. Mais au moment de repartir avec la marée montante, une petite fille de douze ans a disparu : l’intrépide Flora, qui n’en fait toujours qu’à sa tête.  Noah est effondré c’est la soeur de Valériane, qui lui avait demandé de veiller tout particulièrement elle.

Qu’est-il arrivé à Flora ? Une enquête se déclenche, menée tambour battant par le commandant Lassalle de la brigade maritime, en lien avec le commissariat d’Arcachon et de nombreux bénévoles.

Ce drame est le révélateur des failles des différents personnages, et Noah devra puiser dans ses ressources intellectuelles pour affronter seul ces évènements dramatiques.


Un roman bien troussé qui plaira aux enfants, car le style est alerte, rapide et actuel, et qui leur parlera. Les ados boudeuses et têtues, les regards qui se croisent, et le Bassin d’Arcachon en toile de fond, comme un personnage incontournable qui donne chair au récit.

On vous le conseille, pour aider vos drôles à grandir en prenant goût à la lecture.


IB Pratic : Mystérieuse disparition au banc d’Arguin aux éditions Syros. 6,55 €. En vente dans toutes les librairies du Bassin et d’ailleurs ou sur commande. Plus d’infos et commander le livre sur internet, ici.


L’auteur sera en dédicace

Lundi 18/07, de 10h30 à 13h au Centre culturel Leclerc d’Arès

Mercredi 20 de 16h à 18 h : rencontre débat chez Mollat, rue Vital Carle à Bordeaux,

Jeudi 21 de 10h à 13 h rencontre avec le public à la maison de la presse du Cap Ferret, boulevard de la plage, Lège Cap Ferret

Vendredi 22 à partir de 18h30 au salon « Les Plumes de l’Herbe » , à l’Hôtel de la Plage, à l’Herbe, Lège Cap Ferret

Samedi 23 de 10 à 13h à la librairie du Super U de Gujan Mestras.


Et aussi …

carole naulleau ne montre pas du doigtA noter également que Carole Naulleau sera en dédicace ce lundi 18 juillet, à la Maison de la Presse du Ferret à partir de 10h00 pour son nouveau roman  « Ne montre pas du doigt »

De Bordeaux à Hendaye, une enquête criminelle, avec des personnages truculents et vrais, dont une femme fatale, et un détective privée désarçonné. La cuirasse des durs à cuire serait-elle plus fragile qu’en apparence ? Au fil des pages, la plume de l’auteur tisse une toile qui tient le lecteur jusqu’à la dernière page.

Nous y reviendrons bientôt avec un débat filmé exclusif lors d’une séance de dédicace au Domaine du Ferret .


Interview vidéo de Jeanne Faivre d’Arcier durant le Salon du livre Les pages du Bassin à Arès en mai dernier



Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments