Livres d’auteurs régionaux pour petits et grands …

Des livres pour frisonner, s’étonner, se rappeler, imaginer…


31/01/18


Quelques livres dignes de passer entre vos mains ou celles de vos bambinos, écrits par des auteurs régionaux ou dont l’action se situe dans le Sud Ouest



Le tueur de chasseurs, de Benjamin Jugieau


Magouilles politiques et meurtres en séries…


livre TDO tueur chasseur JugieauL’histoire

En Languedoc-Roussillon, le cadavre d’un chasseur est retrouvé dans les vignes. La victime a été exécutée selon ses propres techniques de chasse. Très vite, d’autres meurtres se succèdent, suivant le même mode opératoire. Tous les indices découverts par le lieutenant Faget, chargé de l’affaire, orientent les enquêteurs sur la trace d’un tueur en série bientôt surnommé Le Tueur de chasseurs !


Étrangement, toutes les pistes suivies par l’officier de la P.J. convergent vers une station balnéaire réputée… Un maire véreux, un député corrompu, des tueurs à gages mandatés par une mafia russe bien implantée sur le littoral catalan, l’enquête prend dès lors une tournure inattendue.


Notre avis

Dans ce polar, la découverte d’un carnet manuscrit dans la consigne d’un aéroport va révéler à un enqueteur mis en échec par un tueur en série comment et pourquoi des meutres ont été commis.

Les liaisons sulfureuses entre les barons politiques, les chefs entreprises, et des pistoleros ne sont pas propres à la région décrite par l’auteur. Ca pourrait tout aussi bien se passer ici.


Car comme partout en France et dans le monde, l’appât du gain sans s’encombrer des lois attire les aigrefins. Avec parfois des victimes innocentes, pas concernées. Or, il ne faut jamais sous-estimer les gens sans importance…

Benjamin Jugieau nous place tantôt à la place du tueur, tantôt à celle du policier et les 230 pages défilent sans qu’on y prenne garde. Un bon signe !


IB Pratic : Le tueur de chasseurs de Benjamin Jugieau, Editions Terres de l’Ouest, 230 pages. Polar Poche 10€. Disponible en librairie ou sur internet



Les hauts murs, d’Eric Castagnède


Effets colatéraux d’une sale guerre


L’histoire

les hauts mursAugustin Magnin, peintre renommé d’après-guerre et ancien poilu, est retrouvé assassiné en Gironde dans des circonstances plus que particulières : il a été empalé sur un monument aux morts commémorant 14-18.

Parce qu’Alexandre Fleurant, un voisin de Magnin, s’intéresse de près à la mort de l’ancien combattant qu’il a bien connu, la fille du supplicié lui remet l’ensemble des écrits de son père, précieusement consignés dans un carnet.


On apprend l’horreur des tranchées, mais aussi les atrocités commises par Magnin et ses frères d’armes un soir d’égarement, dans les faubourgs d’un village reculé, à l’arrière des lignes…

Et une question demeure : qui a bien pu s’en prendre à un vieil homme dans ce coin perdu du Médoc ?


Notre avis

De nombreux ouvrages ont décrit la guerre de 14-18. Eric Castagnède l’utilise comme toile de fond pour permettre au narrateur de remonter une piste difficile et comprendre pourquoi un peintre renommé héros de guerre, a fini sa vie empalé sur le fusil d’une statue du monument au mort.


Mieux qu’avec une caméra, l’auteur nous fait vivre par petites touches la vie dans les tranchées, sur les champs de bataille, la déshumanisation des soldats, et les atrocités sur les civils. C’est l’histoire bien troussé des victimes civiles et militaires de toutes les guerres, sous toutes les lattitudes.

Les Hauts murs est un beau roman, âpre, qu’on devrait faire lire aux ados en cours d’histoire et de littérature, puis laisser échanger sur le sujet entre filles et garçons…


IB Pratic : Les hauts murs, d’Eric Castagnède, éditions TDO, 286 pages, 17€. Disponible en librairie ou sur commande ici



Un vent de colère, de Grâce Belder


Roman jeunesse (9 / 13 ans – Anticipation / Environnement)


un vent de colere livreNotre avis

Et si les rires et la gentillesse amenaient le soleil ? Et la colère, l’agressivité provoquaient vent, pluie et et tempête ?

Partant de ce postulat, Grâce Belder, auteure régionale résidant sur Bordeaux, après avoir passé son enfance sur le Bassin, a écrit un petit roman jeunesse pour favoriser les échanges en famille ou en classe sur nos comportements et leurs incidences.


Cet ouvrage d’anticipation (le mot fiction serait presque inadapté…) traite le dérèglement climatique et le futur de nos enfants. Les parallèles entre la jeune planète d’exil X-YOLE et notre Terre donnent un autre regard sur ces questions.

Et l’utopie est si belle (vivement les «Centres de recyclage des colères» )


L’ouvrage comprend aussi douze illustrations légères de Soazic Deleplanque à la manière du Petit Prince de St Exupéry, qui aèrent la lecture.

Donc, un livre à mettre entre les mains de vos chérubins, ou mieux, le lire avec eux. Un moment de bonheur partagé ne se refuse pas…


L’histoire  

Dans un futur proche, une partie de l’humanité a quitté la Terre devenue trop polluée, pour s’installer sur la planète X-YOLE. Ces nouveaux occupants y ont organisé une vie préservée. Pourtant, depuis peu, d’inquiétantes perturbations climatiques se manifestent.

Orages et tempêtes se déchaînent et obscurcissent le ciel. Quel est ce vent de mauvais augure ? Le jeune Vincent et son amie Valora croient deviner d’où provient ce phénomène, qui leur rappelle ce qu’a subi la Terre. Ils tentent d’alerter la population qu’une nouvelle forme de pollution menace l’existence même de leur
planète..


IB Pratic: Un vent de colère de Grâce Belder, Éditions Chant d’orties, coll. L’églantine. 72 pages. 7 €. Disponible en librairie ou sur le site de l’éditeur, ici  (frais de port gratuits)



portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments