(Video) Un livre pour l’été : « Des vagues sur la Baie d’Arcachon » de F. Duffour

(Video) Des auteurs ou des livres sur le Bassin : Fabrice Duffour avec « Des vagues sur la Baie d’Arcachon »


9/07/17


InfoBassin va vous proposer au fil de l’été des livres pour agrémenter vos moments de détente sur le Bassin. On démarre avec Fabrice Duffour.


duffour des vaguesCe n’est pas parce qu’on construit des jolis bateaux qu’on n’a pas la fibre de l’écriture… Fabrice Duffour, propose ici un premier roman qui reste dans son élément de prédilection, le nautisme, avec une description des gens du Bassin, qu’il côtoie au quotidien, bien sentie…

Dans cette histoire, une vague géante rase les villages de du bord de mer et il va falloir tout reconstruire, mais les intérêts des uns ne sont pas vraiment ceux des autres. La construction d’un port d’un nouveau genre dans les près salés de La Teste-de-Buch va mettre à jour les relations houleuses entre promoteurs immobiliers, ostréiculteurs, plaisanciers, et défenseurs de l’environnement.


Ceux qui ont suivi la mise en place du Parc national marin du Bassin d’Arcachon et des remous provoqués par le récent décret de la Réserve nationale du Banc d’Arguin ne seront pas dépaysés. Les autres auront une petite idée de cette ambiance bien locale qu’on ne voit pas sur les cartes postales avec un Esprit Bassin très authentique.


Dans ce polar de 366 pages, l’auteur dessine les liens invisibles entre les élus, les promoteurs, les syndicats professionnels, et un passé que certains protagonistes ont du mal à oublier. Avec quelques morts à la clé. Mais tout ça, n’est qu’un roman, évidemment…

Un bon livre pour l’été, et qui incite à regarder le Bassin autrement…


IB Pratic : Des vagues sur la Baie d’Arcachon, de Fabrice Duffour, Editions Vents Salés, Couverture souple, 370 pages, format : 21×15 cm, prix 19,990€. En vente en librairie, sur le net ou à commander chez l’éditeur ici.


Rencontre avec l’auteur …



portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments