Humour satirique : Petit Lexique de la Modernitude (Lettre H)

Esprit satirique hebdo : Les joies du petit vocabulaire de la Modernitude (cette semaine, Lettre H)


20/06/20


En exclusivité, InfoBassin va vous délivrer toutes les semaines, un cadeau de deux auteurs pour vous rendre le sourire dans cette période tristounette.  Des extraits choisis du « Petit lexique de la modernitude« , un bijou d’humour satirique, révélateur de certains travers de notre société, en phase totale avec l’esprit satirique d’Infobassin…

Vous pouvez retrouver les épisodes précédents, ici


 Hipster

Angl., néol. Forme extrême de boboïsation, le hipster est avant tout une fashion victim*. Son apparence est sa seule raison de vivre, son corps constitue les limites de son environnement. Dans les années quarante, le mot caractérisait les jeunes Américains blancs fous de jazz et copiant les musiciens noirs au plus près de leur mode de vie. Il est revenu en force dans les années deux mille et a traversé l’Atlantique.


Vous reconnaîtrez le hipster à son système pileux fourni, à sa chemise à carreaux (avec ou sans bretelles, en fonction de la mode du jour) et à son indifférence absolue pour ce qui se passe autour de lui, contrairement au geek*. Chez lui, un électrophone « La Voix de son maître » trône sur une table basse en Formica, car le hipster est addict* au vintage*. Les fabricants d’accessoires de mode ne s’y sont pas trompés, qui ont développé des gammes à prix doux* pour hipsters.

modernitude Humanitude


Holisme, holistique

Néol., santé. Forgé par un Sud-Africain dans les années vingt, le mot « holisme » signifie pour son auteur que la totalité est plus importante que la somme des parties.

Aujourd’hui, « holistique » accolé à « pensée », « approche », « médecine » identifie un ensemble de théories new age et de pratiques coûteuses à l’efficacité incertaine, qui vont des bisous ayurvédiques saupoudrés de curcuma à la danse chamanique au cœur de la forêt amazonienne, ponctuée d’ingurgitation de breuvages à base de racines mal lavées et de larves frétillantes.


La médecine occidentale, rétive à l’holisme, continue de tronçonner le patient en zones à profit : de l’ophtalmologie à l’oncologie en passant par la stomatologie, la neurologie, la cardiologie, l’urologie…


Humanitude

Néol. Le concept date du début des années 1980. Au-delà des querelles de chapelle sur la paternité de la chose (des gériatres en ont fait une marque déposée !), « humanitude », suremployé, tutoie le ridicule.

Bienveillance* et compassion maximales : l’humanité à son acmé. (On ne mesure pas encore l’apport de Ségolène Royal au ministère de l’Innovation langagière.)


« C’est un plaisir et un honneur de vous voir réunis aujourd’hui, comme chaque année, car votre expertise* et votre humanitude sont un plus pour notre commune, elles nous enrichissent tous. » (Le maire d’une ville moyenne lors de la cérémonie des vœux aux citoyens de plus de soixante ans, avril 2017.)


A suivre…


NDLR : Les mots en gras avec une étoile sont tous développés dans le livre

audignon modernitude


Vous trouverez d’autres définitions, en intégralité, dans le Petit lexique de la modernitude, de Jean-Marie Audignon et Pierre Laurendeau, Dessins / Signalétique de Michel Guérard. Ginkgo Editeur, collection L’ange du bizarre. 183 pages. 9€. 13cm X 19cm . A commander en librairie, ou sur internet ici ou


-Jean-Marie Audignon habite à Gujan-Mestras. Il a exercé bien des métiers, dont celui de correcteur à Sud Ouest, et de collaborateur du très regretté Pierre Desproges. Il fut aussi fournisseur de sketches pour la série « Merci Bernard » de Jean-Michel Ribes.


Pierre Laurendeau est un spécialiste de la langue française, il a écrit deux ouvrages sur le sujet, collaboré au Nouvel Observateur et codirigé un dictionnaire des difficultés. Plusieurs de ses textes ont été adaptés au théâtre.


Michel Guérard a illustré le livre avec une signalétique toute particulière…


IB


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire