Cuisine : Tapas. Les recettes d’été décalées de Lyselotte…

Tapas : Le Délice aux olives (façon Lyselotte)…


Lyselotte prend des vacances et nous suspendons donc les épisodes des Rêveries sensuelles. Mais comme l’été incite à la détente, elle vous propose des recettes de cuisines pour agrémenter la saison estivale… à sa façon.

Michel Lenoir, Directeur de publication


lyselotte femme au fourneau21/07/17


Pour régaler vos invités il faut :

– Deux boîtes d’olives vertes aux anchois de 300grs

– Une boite d’olives noires du même poids

– Une poignée d’amandes* avec leur peau que vous ferez griller**

– Une poignée de pignons de pin auxquels vous ferez subir le même sort

– Une pointe d’ail (tiens, la revoilà elle, avé son assent du midi)

– Un peu d’huile d’olives et d’huile de sésame -facultatif donc pas indispensable, l’huile de sésame …


Egoutez les olives puis les mettre dans un robot mixeur français de préférence, les robots français moulinant mieux que les robots étrangers -me demandez pas pourquoi, c’est comme ça !

Moulinez un peu puis rajoutez la poignée d’amandes et de pignons et un peu d’huile d’olives pour humidifier.

Rajoutez la pointe d’ail et moulinez à votre façon, soit haché menu, soit avec de plus gros morceaux.


Servir avec de petites tartines de pain grillées/ aillées -si vous n’avez pas de petit(e) copin(e)- ou même des tacos si vous aimez le goût du pop corn.


La Tarte Lyselotte

S’il vous reste un peu de cette préparation, elle peut aussi servir à tapisser un fond de pâte feuilletée ou sablée sur lequel vous poserez des tranches de tomates, un peu de râpé et…au four.

Bon appétit !


lyseotte homme olives*Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous la définition Wikipédia de l’amande que je trouve particulièrement sexy dans son contenu.

« De forme ovoïde, recouverte d’une peau veloutée au toucher, verte et duveteuse, l’amande est un fruit à coque ressemblant à une petite pêche verte, dont la chair reste mince, dure et sèche et ne devient jamais juteuse. Elle renferme un noyau jaune crevassé et ligneux, à coque épaisse (amandon), dans lequel dorment une ou deux graines, exceptionnellement trois ou quatre, également appelées « amandes ». C’est une collation nutritive qui enraye la sensation de faim. L’amande (dans ce second sens) est une graine oléagineuse à la chair pâle, croquante, douce ou amère (pour les amandes sauvages). Oblongue et aplatie, pointue à l’extrémité portant le germe, elle est couverte d’une peau brune légèrement velue. Quand cette peau est retirée doucement, l’amande est dite émondée. 

L’amande verte désigne un fruit qui n’est pas mûr, récolté en juin et juillet, d’aspect tendre et laiteux et de saveur délicate. »

** C’est l’amande avec la peau que vous faîtes griller n’est ce pas ? Pas que la peau… Quand cette peau est retirée doucement, l’amande est dite émondée. Respirez, imaginez-vous retirant dououcement la peau de l’amande.

PS : Il va de soit que vous pouvez ne pas vous conforter à mes proportions dans cette recette. Si vous préférez les olives noires aux vertes, inversez les proportions. Il en est de même pour les amandes et les pignons de pin. Goutez pour tester.

La photo ? Bin, faut bien penser aux olives, non ?


A samedi prochain !



Les lecteurs(trices) qui sont arrivés au bout de ce récit pourront découvrir « Tu es Pierre », un roman de l’auteure, ici 

Voir sa page FB, ici et pour accéder à son Blog également.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments