Cuisine relax : Tarte aux pommes feuillettée (par Lyselotte).

La recette décontractée de Lyselotte : Tarte aux pommes feuilletée, simple et gouteuse.


23/09/17


lyselotte tarte aux pommeJe cuisine beaucoup à l’improvisation surtout pour les préparations salées. Je suis consciente que pour la pâtisserie, il faut respecter les poids et doser les ingrédients, c’est pourquoi je ne m’y risque que rarement, préférant laisser aux pros le soin de confectionner dans leur laboratoire, le dessert qui clôturera le repas en apothéose.

Toutefois, voici une recette de tarte toute simple que je réussis à merveille vu qu’elle est… toute simple.


Ingrédients


– Un fond de pâte à tarte feuilletée toute prête (Se lancer dans la confection d’une pâte feuilletée maison est aussi une possibilité)

4 à 5 pommes genre Granny Smith

– Une lichette d’huile d’arachide

– Une noix de beurre demi-sel

– 3 ou 4 cuillères à soupe de sucre poudre

– Un jus de citron ou tout autre agrume qui pourrait trainer dans votre corbeille à fruits.

Je ne sais pas vous, mais moi, en automne ou en hiver, j’ai toujours une ou deux oranges ratatinées qui pleurent leur mère dans le fond d’un panier en osier…


Préparation


-Faire chauffer à feu doux l’huile et le beurre dans une poêle.

-Peler et couper les pommes en quartiers et les mettre à rissoler dans la poêle.

-Etaler le fond de pâte dans un moule et y verser les pommes cuites à point. Translucides ou dorées, selon votre bon vouloir.

-Laisser la poêle sur le feu en y rajoutant le sucre en poudre.

-Déglacer avec le jus de citron. Vous allez obtenir un caramel crémeux dont vous napperez la tarte en attente de cuisson…

-Mettre au four et sortir quand la pâte est dorée.

-Servir tiède ou froide.



Il va sans dire que vous pouvez agrémenter ce dessert d’une boule de glace à la vanille par exemple ou d’une giclée de chantilly en bombe.

Un cidre ou du bourru accompagneront avec  bonheur ce dessert tout simple et parfumé d’agrume.


Un petit truc pour rendre vos tartes encore plus croustillantes :

Dérouler la pâte toute prête et saupoudrer de sucre en poudre l’intervalle entre papier et pâte. Une fine couche suffit. Croustillant garanti.



La pomme d’Adam…

Je suis pratiquement certaine qu’Adam a fait exprès de manger la pomme pour que son prénom passe à la postérité. Quel autre intérêt aurait-il pu avoir à consommer ce fruit (au demeurant excellent pour la santé et l’hygiène dentaire) alors qu’il vivait dans le jardin d’Eden où poussaient paquasse de fruits autrement plus attirants que la pomme ?


Prenez la banane par exemple !

Facile à manger, savoureuse, parfumée, avec une peau qui est un engrais de première pour toutes les plantes du jardin car riche en potassium. (Vous attendiez peut-être un truc moins conventionnel pour la banane ? Bin non, nous sommes sur Ia rubrique culinaire d’InfoBassin…)


Prenez la mangue !

La mangue, de même que la goyave et le litchi, se démarque grandement des autres fruits tropicaux par son contenu élevé en polyphénols (ou composés phénoliques) . Comme le vin !


Donc, suivez-moi bien : Si Adam n’avait pas eu envie de laisser un sceau indélébile dans la pierre de l’histoire en croquant la pomme qu’Eve lui tendit ( le serpent n’ayant pas de bras, il lui eut été impossible de le faire), pourquoi n’aurait-il pas plutôt dégusté une banane, ou une mangue, ou même bu un bon verre de rouge* au lieu de croquer une pomme qui lui resta en travers de la gorge ? Hein ?


Les hommes, des fois, feraient n’importe quoi pour devenir inoubliables !

C’est tout ce que j’ai à dire.

* Y avait du raisin au jardin d’Eden ! alors le vin, pourquoi pas ?



A samedi prochain ! La recette va être plus élaborée (les vacances sont finies)…



Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog également.

Illustration copie écran cuisinedemonde.blogspot.com


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments