Recette de saison : soupe au potimarron et lait de coco

Cuisine facile : soupe au potimarron et lait de coco


16/12/17


Après les histoires de moules et de pot-au-feu qui engendrèrent des commentaires parfois passionnés (chouette), ce jour d’hui, je vais vous proposer une autre préparation : La soupe au potimarron et lait de coco.

Car ça n’est pas n’importe quelle soupe : Joyeuse et gourmande sous le palais…


Ingrédients


lyselotte petit rond cocPour la préparer, il faut :

– Un joli potimarron, bien rond, bien ventru, potelé comme les fesses des angelots. Voyez ? Vous faut-il un dessin ? La prochaine fois, ok.

– Un litre de lait d’amandes. Vous voyez, les amandes ? Cette fève de la famille des rosacées que l’on adore grillées et salées pour l’apéro. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le lait d’amandes ne s’extrait pas en tirant sur les mamelles d’un amandier.

Non assurément non !


Le lait d’amandes est en vente dans les grandes surfaces mais vous pouvez aussi le faire vous-même en procédant comme suit :

Faites tremper une nuit 200 g d’amandes émondées, rincez-les et déposez-les dans le blender. Ajoutez un litre d’eau. Mixez à pleine puissance pendant 1 à 2 minutes et filtrez ensuite les résidus d’amandes avec un tamis fin. La pulpe recueillie peut servir à faire des desserts ou être congelée pour une utilisation ultérieure.


– Une brique de 250grs de lait de coco

– Du curry en pincée, comme vous aimez.

– Du sel, comme vous aimez aussi


Préparation


Peler le potimarron. En le coupant en tranches, c’est plus facile.

Le mettre dans une marmite avec le lait d’amandes salé.  Je suis une inconditionnelle de la cocotte minute. Un petit quart d’heure et c’est cuit.

Mouliner avec le robot girafe.

Rajouter le lait de coco, le curry.

Dégustez.


C’est simple et délicieux, croyez-moi.

Si ça se trouve, en rajoutant des moules juste ouvertes normalement et décoquillées, ça serait encore meilleur. A tester…


Petit avis tout personnel

Pour moi, la cuisine (surtout salée), est un plaisir car, comme l’écriture, la liberté est presque totale.

Anticiper le goût final en rajoutant des ingrédients non prévus dans une recette peut être une découverte étonnante. Bien sûr, je ne parle pas de rajouts fantaisistes.

Je ne vais pas parsemer mon potage de potimarron de morceaux de fraises gélifiées ou autres cochonneries du genre. Non.


Mais en la saupoudrant de chapelure obtenue en passant sous le grill une ou deux tranches de jambon cru par exemple, et en salant moins la soupe (évidement), on peut obtenir un résultat délicieux.

La cuisine est affaire de goûts, c’est évident, mais aussi d’imagination et de découvertes.

Donc testons, testez, et échangeons, si vous voulez…


Bon appétit, bon week-end et à samedi prochain …


Lyselotte


Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog également.

Illustration  : copie écran internet qilive.com


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments