Recette : Des veloutés froids (pour quand il fera chaud…)

Cuisine : Soupes froides faciles, pour cet été…


Par Lyselotte


8/06/18


La soupe fait grandir ? Tu parles …

On m’a toujours dit que la soupe faisait grandir… Pffff, ce n’est évidement qu’une idée reçue au même titre que les épinards qui faisaient gonfler les biscottos de notre ami Popeye (qui fumait la pipe).

Moi j’aime la soupe froide moulinée, un velours quoi.

Après une journée à se dorer la pilule sur une des plages du Bassin, ou après une équipée sur le Banc d’Arguin afin d’y quérir maints crustacés délicieux dont vous ferez votre repas, quoi de plus agréable que de sortir du frigidaire la soupe froide que vous aurez concocté avec amour et vos petits doigts le matin même…


Alors, un peu de cuisson le matin pour se régaler de frais après la canicule ?  On y va !

Là encore, pas de proportions. Cela dépend de votre appétit, du nombre de convives et de l’âge du capitaine.

Il vous en reste trop ? Bouteilles* et congélateur.

Vous n’en avez pas assez ? Rajoutez de l’eau après moulinage ou de la crème fraîche, petits gourmets ou du lait de coco, mon péché mignon.

En cuisine, surtout pour les mets salés, il faut et goûter (en deux mots) et savoir s’adapter.



Velouté de Chou-fleur / Pomme de terre


Ingrédients

veloute choux fleur petit fric lyselotte– Un chou-fleur

– 2 pommes de terre moyennes

– Un kub bouillon de volaille


Préparation

Faire cuire ensemble le chou-fleur, les pommes de terre coupées en tranches, le tout recouvert d’eau à laquelle vous aurez pris soin d’ajouter un cube Maggi de volaille.

A la cocotte minute, vous en aurez pour 20 grosses minutes.

Au bout de ce laps de temps, levez la soupape** avec prudence.

Moulinez le tout au robot girafe, dispatchez dans des bols et mettez au frais.

Vous pouvez rajouter des épices à votre façon. Cumin, curry, paprika… Au choix.


* Pensez à la dilatation des liquides à la congélation. Ne pas remplir vos bouteilles ras le collet. Elles exploseraient.

**  Levez la soupape qui n’est ni l’obturateur de la chambre de combustion d’un moteur ni le grade juste inférieur au pape actuel, mais le petit bitoniau qui crachouille la vapeur de la cocotte minute avec parcimonie.



Velouté carottes/coco


Ingédients

potage carotte coco lyselotte

– Des carottes

– Un ou deux oignons

– Un pouce de gingembre frais ou une cuillère à café bombée du même épice en poudre

– Un kub de bouillon de légumes

– Du cumin

– De la coriandre si vous aimez.


Préparation

Pelez les carottes et les oignons. Faire revenir les oignons et le gingembre dans une cocotte avec un peu d’huile d’olives. Quand les oignons sont fondants, rajouter les carottes et couvrir d’eau à deux ou trois centimètres au dessus du niveau des légumes. N’oubliez pas le kub .

Salez à votre convenance.

Vérifiez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau que vous plongerez au cœur de la première carotte venue.

C’est cuit ? Alors moulinez !

Rajoutez les épices que vous aimez et même punition que pour le velouté de chou-fleur.

Au frais.

Je vous conseillerais de goûter pour l’assaisonnement. Le kub est déjà salé…



Note aux lecteurs(trices)

Ami(e)s gastronomes abonné(e)s à cette rubrique, je suis sensible à vos commentaires.

Donc, écrit, dans un soupir me semble-t-il,  ce « Chouette ! Des légumes ! » me fait effectivement prendre conscience du petit nombre de recettes « impliquant » des légumes. Derechef, me voila feuilletant mon recueil de soupes car, convenons-en, quel moyen plus pratique que la soupe a-t-on de consommer des légumes avec plaisir – et une cuillère? Mais qu’est-ce qu’elle nous fait, Lyselotte. Nous voila tout bientôt en été et elle propose une recette de soupe ? Quelle mouche la pique ?

C’est juste que les veloutés que je vous propose peuvent se consommer aussi bien chauds que froid !


Voilà, voilà…


Bon appétit, bon week-end et à samedi prochain …



Lyselotte

Illustration copie écran internet petit-fricot.over-blog.com (un site à découvrir)

Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog également.



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments