Un repas de fête 100% Champagne…

Vous allez déguster, avec Aurélie… Les accords mets et champagnes pour réussir votre repas de fêtes.


Aurélie Lombange (Experte en vin et constitution de cave), nous présente des accords mets et vin, parfois inattendus. Une chronique à consommer sans modération…

Michel Lenoir, Directeur de Publication


22/12/18


Et si vous essayiez un repas tout Champagne, de l’apéritif jusqu’au dessert ? Voici des suggestions d’accords mets et vins pour un repas élégant et raffiné pour terminer l’année en beauté, et commencer la nouvelle avec des bulles pétillantes…


Cépages et des sous-régions de Champagne

champagne-cadeauMais avant, voici une petite présentation des cépages et des sous-régions de Champagne : Au 9ème siècle le Champagne ne s’appelait pas Champagne, mais portait deux noms bien distincts, à savoir les vins de la montagne et les vins de la rivière, une façon bien poétique de décrire le paysage de la région, ondulant entre collines et rivières.


Les cépages traditionnels pour l’élaboration du Champagne, entre le 9ème et le 16ème siècle étaient le Gouais blanc, pour l’élaboration des vins de la montagne, et le Fromenteau (cépage rosé) , pour les vins de la rivière.


Depuis le 16ème siècle, trois cépages servent à l’élaboration du Champagne :

– Le Pinot Noir ( cépage rouge le plus planté en Champagne )

– Le Pinot Meunier ( cépage rouge)

– Le Chardonnay ( cépage blanc)

Le chardonnay apportera le plus d’acidité et le plus d’alcool, le pinot noir très peu d’acidité et modéré en alcool, le Pinot Meunier, une acidité modérée et peu d’alcool ( des cépages d’appoint pourront être utilisé comme le pinot blanc, l’arbane et le petit meslier)


Six sous-régions constituent la région viticole du champagne

La Côte des Bars, la montagne de Reims, la vallée de la Marne, la Côte des Blancs, la Côte de Sézanne et Vitry le François.

cave ChampagneAvant toute chose, si vous décidez de faire un repas tout champagne, il faut varier les flacons, on ne boira pas le même cru sur des huitres et sur de la bûche !


Mais la variété des vins de Champagne offre bien des possibilités : brut, demi-sec, blanc de blanc (100% chardonnay), blanc de noir (100% Pinot -noir ou meunier), millésimé, non millésimé, il peut être fruité, léger, corsé, vif.


Sur des fruits de mer ou des huitres, préférez un blanc de blanc, brut ou brut nature.

C’est un champagne dégorgé auquel le vigneron a ajouté non pas de la liqueur de dosage, mais un vin pur. C’est plus rafraîchissant et c’est idéal pour mettre en valeur le côté iodé de vos fruits de mer, sans en dénaturer le goût grâce à la belle acidité du Chardonnay.

Rassurez-vous, si vous n’aimez pas les fruits de mers, le blanc de blanc s’associe très bien avec du saumon fumé, des sushis, des terrines de la mer. Ex : Ruinart blanc de blancs


Pour faire ressortir le sucre délicat du foie gras, on privilégie cette fois des champagnes plus riches et sucrés ou équilibrés entre l’acide et le sucre. Vous pouvez sélectionner un pinot noir, et choisir aussi bien un vin blanc que rosé. Un champagne avec des notes délicates de fruits rouges et de caramel vanillé en arrière-bouche, constitue un excellent choix !


champagne servi verreDans la même lignée, si vous servez un plat à base de volaille, de gibier, il faut oser un champagne de caractère, la cuvée rosée blanc de noir à dominante pinot noir ne vous décevra pas.

Mais attention, ce type de champagne s’accorde très bien sur les viandes mais à éviter absolument sur les bûches au chocolat ! Ex : Bollinger Spécial Cuvée blanc de noir.


Pour le dessert, bûche de Noël au chocolat, fruits rouges, le champagne sera parfait en fin de repas si on le choisit dosé (sec ou demi-sec).

Les champagnes dosés s’harmonisent bien avec les mets sucrés. En outre, si on a bu des champagnes bruts au cours du repas, il est logique de se reposer le palais avec un vin plus doux, comme on le fait pour les mets avec le dessert.

Par ex : Blanc de blancs – cuvée de réserve Pierre Peters demi-sec


Attention à la température

Contrairement au traitement commun,  le champagne ne se sert pas glacé ni tiède! La température de service idéale se situe entre 10 et 12°C.

Très belle dégustation et bonnes fêtes !

(A consommer avec modération…)



aurelie lombange ALAurélie Lombange, Chroniqueuse InfoBassin

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Logo Canal BassinDécouvrez CANAL BASSIN, la Radio-Web d’InfoBassin disponible 24h/24 et 7J/7

Laissez vous tenter et essayez-là !

Un lecteur est en permanence sur notre site mais vous pouvez aussi

cliquer ICI pour écouter CANAL BASSIN (ou copier ce lien), ou sur le lecteur ci-dessous



Comments

comments