Recette : La terrine de Boudin aux pommes…

Cuisine : Pour les fêtes, invitez le Boudin (aux pommes) à votre table (et Belle-maman en cuisine…)

(Par Lyselotte)


22/12/18


Voici une recette, simple, mais que vous pouvez confectionner pour un repas de fête.

La terrine de boudin aux pommes, pour épater (et pas de tête) vos invités à l’apéritif, car c’est bien connu, pas de repas de fête sans apéro. Economique, en plus, en ce temps de crise. Que du bonheur…


Ingrédients

lyselotte terrine boudin pommes largePour la concocter, il faut :

– Des boudins, évidement…

– Des pommes, c’est un fait…

Et pi c’est tout.


Préparation

-Oter la peau des boudins et les faire fondre dans une poêle à feu doux.

-Goûtez et au besoin, rajoutez du poivre et du sel.

-Coupez les pommes en quartiers et les faire rissoler au beurre demi sel jusqu’à ce qu’elles soient qu’elles soient fondantes.


-Dans une terrine chemisée de papier sulfurisé, monter une couche de chair de boudin tiédie, une couche de quartiers de pommes rissolées. Répéter une autre fois en terminant par une couche de boudin… ou de pommes, comme vous voulez en fait.

-Gardez une nuit au frigidaire.

-Démoulez, coupez en dés et servir avec une confiture d’oignons.


« Et comment vous la faîtes la confiture d’oignons, Lyselotte ? »

Alors il faut :

– 6 gros oignons, rouges ou dorés, de toute façon, la compote sera rosée.

– 4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

-100 grs de sucre en poudre

– Une lichette d’huile d’olive.

-Une Belle-mère


De la nécessité d’une Belle-maman

lyselotte terrine boudin pommes– Une Belle-mère ?

Oui, attendez, je vous explique. Est-il besoin de vous dire d’éplucher les oignons ? Non, bien sûr, mais je vous le dis quand même !

Donc, vous allez pleurer.


Sauf si vous avez votre belle-mère sous la main. La miséreuse a eu le malheur de pointer son nez dans votre cuisine et vous demande, pour la forme « Tu as besoin d’aide ? »

Et là, baaadaamm ! vous lui refilez les oignons tout en cachant le sourire diabolique qui étire votre bouche.

En plus, faut les couper en fines lamelles.  Préparez les kleenex, elle va en avoir besoin.


– Faites-les fondre, pendant que Belle-maman, dans la salle de bain, essaye de rattraper son maquillage parti en capilotade- jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides puis saupoudrez-les de sucre et rajouter le balsamique.

-Remuez et laissez cuire à feu vif pour que le vinaigre s’évapore. Il est un fait que le vinaigre chauffé se carapate. Il ne laisse, dans les mets qu’il accommodait, que son parfum capiteux.


-Couvrez la casserole et laisser confire pendant une heure en surveillant et en touillant ou en surveillant et en touillant.

-Versez cette préparation dans un bocal que vous pouvez conserver au frigidaire et garder un mois au moins.


Voilà, voilà !


Bon appétit, bon week-end et à samedi prochain…


Lyselotte


Illustrations : Copie écran pechedegourmand.canalblog.com, un site à découvrir…


Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog (très hot) également.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments