Cuisine : Un picnic façon Meli-melo ! (par Lyselotte)

Une recette pratique : Salade pour pique-nique automnal, façon meli-melo


6/10/18


Ça y est ! l’automne est là.

Le Bassin d’Arcachon va changer de couleurs. Rousses les feuilles des caduques, roux les faux-cotonniers qui ne vont pas tarder à blanchir et à essaimer leurs plumetis légers sur les ailes du vent.

Il fait encore chaud et, pourquoi ne pas prolonger l’été en organisant un pique-nique automnal ?


De l’origine de Picnic

L’origine de l’expression pique-nique (qui, au passage, fait ricaner sottement les préados émoustillés par ce que le nique suggère) n’est pas ce que croient les préados justement. Non, non.


Pique vient de pick, mot anglais signifiant « saisir » et nick se traduit par « instant ». Point. Allons-nous laisser les Anglais nous dicter la signification de pique-nique ? Hélas oui ! D’autant que la véritable orthographe c’est picnic donc. Autrement, je ne vois pas d’autre explication. Quoique…


Ingrédients

Pour cette recette il faut :

picnic– Un sachet –ou 2 selon le nombre de gourmands – de graines méli-mélo Tipiak, Pirates* !

– 2 œufs ou 4 selon le nombre de convives conviés à ce convivial repas

– Une boîte de fèves de soja** que vous trouverez surement au rayon surgelé de votre grande surface

– Quelques tomates séchées à l’huile

– Du surimi

– De quoi faire une vinaigrette améliorée: Huile/vinaigre/moutarde/ails


Préparation

Faites cuire le méli-mélo Tipiak comme indiqué sur la boîte.

L’égouttez et le laisser refroidir.

Préparez la vinaigrette avec les ingrédients sus-énumérés.

Faire cuire les fèves de soja comme indiqué sur la boîte.

Les égoutter aussi et les laisser refroidir.

Mélanger intimement le méli-mélo, les fèves, les tomates séchées et les œufs coupés en morceaux à la vinaigrette. Rajouter le surimi.

Conserver au frais et servir quand vous voulez.


Notes :

* Vous vous rendez compte, ici-même, des ravages que peut provoquer la publicité. Ceci dit, je les trouve trop mignonnes ces grand-mères bretonnes joviales avec leur coiffe tuyautée. 

** Les fèves de soja. Qualifiée de super aliment, la fève de soja aussi appelée édamame, est en réalité une fève de soja immature, récoltée en branche et préservée dans sa cosse.  Les fèves d’édamame sont plus riches en protéines que la plupart des légumineuses. Elles contiennent aussi des acides gras insaturés (oméga-3),  minéraux, vitamines (A et B) et des fibres. Consommer régulièrement des édamames assure un apport de protéines de haute qualité, essentiel pour stabiliser le taux de sucre dans le sang.


A l’heure de l’apéro

Pour varier vos apéritifs, encore eux, faire cuire les fèves surgelées, les laisser refroidir et les parsemer de fleur de sel. Présenter en guise d’amuse-bouche. Original et délicieux.

Vous pouvez également en faire un guacamole.


Recette du Guacamole

Ingrédients

Pour cela il faut :

– 2 avocats mûrs.

– Une tasse de fèves de soja cuites et refroidies.

– Un sachet de poudre pour guacamole Old el paso. J’avoue, sans honte aucune, que je trouve l’assaisonnement proposé dans ces sachets idéalement dosé pour concocter un guacamole. Après si vous préférez –ce que je peux comprendre- un mélange personnel pour le faire, pas de soucis.

– Un demi yaourt à la grecque nature, bien sûr.


Préparation

-Dans le bol du mixeur, mettez les fèves d’édamame, un avocat (pelé comme il se doit et sans le noyau) le yaourt. Moulinez. Conservez dans un bol.

-Ecrasez à la fourchette le second avocat et l’ajouter au contenu mixé du bol ainsi que le sachet de poudre pour guacamole.

-Mélangez intimement et garder au frais jusqu’à dégustation.

Des tacos ou des tortillas, des légumes frais coupés en bâtonnets feront un accompagnement idéal pour cette préparation dont vous pouvez également agrémenter un sandwich de crudités.


Voilà, voilà.

Bon appétit, bon week-end et à samedi prochain …



Lyselotte


Illustration : Copie écran leschroniquesdebidfoly


Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog (très hot) également.



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments