Cuisine : Limande au beurre citronné. Les recettes décontractées de Lyselotte…

Un plat d’été (ou d’hiver) : Limande au beurre citronné (façon Lyselotte)…


Lyselotte prend des vacances et nous suspendons donc les épisodes des Rêveries sensuelles. Mais comme l’été incite à la détente, elle vous propose des recettes de cuisines pour agrémenter la saison estivale… à sa façon.

Michel Lenoir, Directeur de publication


Préliminaire…

lyselotte cuisiniereD’abord, petit cours (court) sur la limande.

Donc, la limande. Ce poisson vit sur les fonds marins et en prend les couleurs voire l’aspect. La nageoire qui l’entoure la fait onduler (comme les vaches…ou les tôles*) donnant une très belle nage qui soulève pas mal de sable quand même. Mais bon, c’est joli !

A plat, ses yeux se retrouvent côte à côte sur une même face, dite face oculifère. Là, je vous vois venir. Mais non, n’insistez pas, nous sommes dans la rubrique culinaire d’InfoBassin et je ne saurais divaguer sur l’oculiférie de la face de limande.

Voila, le cours est terminé.


La recette

Pour élaborer cette recette de la limande au beurre citronné, il faut :

– Une belle limande pour deux

– Un peu de farine

– 150 grs de beurre doux

– 20 cl de crème liquide (allégée ou entière)

– Un citron pressé. (S’il est vraiment trop pressé, retenez-le, on a vraiment besoin de lui pour cette recette)

– Du sel et du poivre à votre convenance.


lyselotte limandeDemander au poissonnier de parer**  votre limande et de lever les filets***.

– Salez, poivrez et farinez-les (et non pas Marinella).

– Grillez-les 2 à 3 mn de chaque côté dans l’huile chaude

– Pressez-le citron

– Faites fondre 150 g de beurre doux à feu doux aussi

– Rajoutez 20 cl de crème liquide (entière ou allégée) en mélangeant vivement avec un fouet.

– Versez le jus de citron pressé et bien mélangez au fouet pendant quelques minutes pour que la sauce « prenne » c’est-à-dire qu’elle ait une consistance onctueuse.

– Assaisonner avec du sel et du poivre.

– Nappez les filets de limande de beurre au citron, parsemez de ciboulette hachée et dégustez.


Plus simple, y a pas ! et c’est délicieux !


Notes explicatives:

* La nageoire qui l’entoure la fait onduler (comme les vaches…ou les tôles*). Si vous ne comprenez pas le sens de cette plaisanterie, je ne peux rien pour vous ! Désolée.

**Parer la limande ne veut pas dire l’habiller chic et la maquiller. Non, parer la limande c’est l’écailler, lui couper la nageoire et la tête. Ha bin la cuisine, c’est pas de la rigolade.

***Lever les filets, ça ne veut pas dire que le poissonnier va pêcher la limande devant vous dans la vastitude de l’océan. Non, c’est juste les décoller de l’arête principale…



Une histoire autour de la recette

Femme de marin…

L’horizon est bien morne dans mes yeux délavés. Assise sur une bitte d’amarrage, j’attends… Soudain, sur l’infini bombé de l’océan, une virgule se profile. Là bas, tout là bas, dans le fort, fort lointain, une voile s’enfle, parenthèse orpheline tractant un tiré, lui même traçant un sillon lumineux sur le dos rond iodé du matou argenté qui câline le ciel. C’est mon marin qui revient de la pêche.


Mon matelot qui mate l’eau sans fin pour trouver les poissons argentés qui finiront dans ma poêle en téflon qui colle pas ou dans mon four qui se nettoie tout seul, quel bol ! Il arrive à bon port et je me lève de la bitte sur laquelle j’étais assise. Non, n’insistez pas, nous sommes dans une rubrique culinaire et il n’est pas question de divaguer sur la bitte qui m’hébergeât.

Il me ramène donc une limande dont je vais faire notre repas ce midi (on n’est jamais que deux dans l’histoire, je ne vais pas non plus gaspiller la nourriture…) et vous aussi, maintenant.

Bon appétit !

A samedi prochain…



Découvrir la page FB de Lyselotte, ici et pour accéder à son Hot Blog également.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments