Cabanes-z-en-fête : Froid dehors, chaud devant…

Andernos : La fête des Cabanes ? la fête avant les fêtes…


cabanes 2017 3

Mélange savant d’antigel au vin chaud, de bandas tambourinantes encerclées de farandoles de farfadets un tantinet éméchés, d’une foule à l’instinct grégaire et thermique qui déambule à pas traînant façon procession sardaignoise…


Des estaminets doublement de fortune alignant de bric et de broc présentoir alléchant, queues affamées, poubelles à tri vertical, menu d’un seul jour à deux euros pour trois huîtres, barbecues enfumés et enfumant traçant des nappes brouillardeuses se dissipant dans le blizzard matinal…


cabanes 2017 8Des cabanes aux volets de bois en couleurs primaires habitées d’artistes besogneux et de leurs rejetons à adopter, des bonnets en peluche, couvre-chefs en lapin, tricotés, fourrés, près des sourcils, dans un anonymat public…


Une ambiance de Pampelune suédoise, couvert de la coupole d’un don du ciel métallique se mirant déformé dans les eaux graisseuses de vase recouverte…


cabanes 2017 6Des tilloles bariolées chargées de résistance patrimoniale, des ostréiculteurs au couteau décapsuleur mobilisés dans leur pleine reconversion…


Des chefs étoilés en tenue et en gouaille de coup de feu, des vignerons blanc sur blanc donnant aux huîtres ce goût gouleyant d’agrume exotique qui descend si bien.


Une fête humaine de mille cœurs paisibles pour vivre ensemble dans un site magique et de notre monde sans aller bien loin…


Joel Confoulan (Photos Thierry Grohendo)


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

  C’est gratuit


Comments

comments