Sur la route : La BMW Série 3, avec P. Vergès

Sur la route ! Patrice Vergès raconte… la BMW Série 3 : La loi des séries


(Cette rubrique est libre de toute publicité…)


logo plage fm sans phraseRetrouvez Patrice Vergès et Michel Lenoir, à la Radio  !

Tous les dimanches à 10h30 et 18h00 sur le Bassin d’Arcachon sur Plage Fm 89.1


12/04/19


automobiliste verges dessinLancée en juillet 1975, La BMW Série 3 est devenue une référence. Près de 45 ans après nous essayons sa 7eme série qui vient de voir le jour.

Comme à chaque Série 3, la nouvelle est un peu plus vaste que la précédent. La 7eme Série 3 a encore grandi de 7 cm (4 cm d’empattement) en culminant à 4,71 m soit 35 cm de plus que son aînée de 1975, presque 25 cm en largeur hors rétros et 6 cm en hauteur.

Fabian Kirchbauer Photography


Sa silhouette est non seulement plus agressive mais pourtant plus pure en avouant un CX de 0,23 ! BMW avoue avoir gagné 50 kilos comparé à la précédente avec quand même 1550 kilos en ordre de marche.

Cet accroissement de poids est dû à une sécurité passive incomparablement supérieure, de nombreux accessoires supplémentaires malgré un moteur et trains roulants et des jantes en aluminium.


Équipement incomparable

Fabian Kirchbauer PhotographyLa planche de bord de la nouvelle Série 3 au design octogonal fait appel pour la première fois à une instrumentation digitale proposée en deux formats avec ou sans navigation intégrée face au conducteur avec des innombrables informations, de la sécurité active, de la praticité et des gadgets aussi utiles que parfois qu’inutiles destinés à satisfaire les geeks.


Comme, par exemple, le BMW Intelligent Personal Assitant qui permet d’échanger vocalement avec sa voiture ou la mémoire des 50 derniers mètres parcourus en marche avant que la Série 3 peut refaire automatiquement en arrière. Ce peut être intéressant. Notons la qualité en nette hausse de la finition et surtout le meilleur confort des sièges.


Plus sûre et plus amusante

Fabian Kirchbauer PhotographyLa nouvelle Série 3 innove par des d’amortisseurs à butées hydrauliques qui adoucissent la suspension moins ferme que sur la précédente. En mode Sport commandé par une touche, elle se montre plus ferme avec une direction plus incisive et une sonorité plus évocatrice.


La Série 3 2019 se révèle aussi plus reposante et surtout plus efficace sur le mouillé grâce à l’adhérence de son essieu arrière (merci l’électronique) et un magnifique équilibre général (50/50) qui la rend plus agréable pour un conducteur qui aime piloter.


8 vitesses

Fabian Kirchbauer PhotographyLa version 330 I est équipée en série d’une boîte automatique comptant 8 rapports dont le fonctionnement a été amélioré avec une rapidité accrue des passages. Son 2 litres essence turbocompressé délivre 258 chevaux ce qui est beaucoup.


En Allemagne sur autoroutes où la vitesse est libre, cette familiale pointe dans un silence bluffant à 250 km/h après avoir avalé le zéro à 100 en 5,8 s. Tout cela avec une consommation de 8 à 9 litres aux cent.


Des tarifs… BMW

La 330 i est facturée 46.800€ en finition Lounge un peu trop dépouillée, 50.500€ en Sport correctement équipée et 56 000 euros en finition luxury (bois précieux, sellerie cuir, sièges éclectiques, Navigation Pro).

Mais contrairement à ce qu’on entend, en France, la plus vendue sera la version diesel 320 d de 150 ch à boîte mécanique à 6 rapports proposée dès 41.900€. Des prix qui ne sont pas un problème, semble-t-il, puisque avec plus de 2,1 millions de voitures fabriquées en 2018, BMW a multiplié par dix sa production depuis la première Série 3.

Quoiqu’il en soit, hier comme aujourd’hui, les BMW restent des voitures passion….


A retrouver en audio sur Plagefm.fr ou ci-dessous.


Légendes

Photo 1 Plus agressive avec son naseau élargi, plus longue, plus basse, la nouvelle Série 3 est devenue une grande voiture

Photo 2 Véritable cockpit, l’habitacle et la planche de bord de la nouvelle Série 3 sont de très haute qualité autant visuelle que tactile

Photo 3 La fluidité des formes de la dernière Série 3 est évidente mais le manque de protection de la carrosserie est manifeste

Photo 4 La 330 I de 2019 est équipée d’une boîte auto Steptronic de série à 8 rapports offrant plusieurs modes de conduite, facturée 2 200 euros sur la 320 d livrée avec une boite mécanique à 6 rapports.



patrice verges retaillé

Patrice Vergès,  Journaliste, romancier (page FB ici)

Illustrations: Documentation Patrice Vergès


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments