Essai auto : La Honda Civic diesel, par P. Verges

Sur la route ! Patrice Vergès présente … la Honda Civic diesel : Pourquoi arrêter le diesel ?


logo plage fm sans phraseRetrouvez Patrice Vergès et Michel Lenoir, sur PLAGE FM, 89.1, sur le Bassin d’Arcachon

Tous les Dimanches à 10h30 et 18h00 et les Jeudis à 13h30



Logo Canal BassinCette rubrique est aussi à réécouter sur notre Podcast audio

Canal Bassin ici

(Cet article est libre de toute publicité…)


SLR honda Civic diesel avtHonda a annoncé qu’il prévoit d’arrêter de vendre des voitures diesel en 2021 en Europe. C’est une erreur lorsqu’on dispose du meilleur diesel du marché surtout avec la boîte automatique à 9 rapports !


Selon un récent sondage publié par l’Argus, 30 % des nouveaux acheteurs de voitures à essence regrettent leur choix principalement à cause du surcroît de leur consommation de carburant et songent à revenir au diesel. On peut les comprendre surtout après l’essai de ce moteur diesel.


Si Honda est venu tardivement au diesel, il faut avouer qu’il a réussi à produire l’un des meilleurs moteurs au monde avec son 1,6 l i-DTEC 120 chevaux qui anime particulièrement la Civic depuis quelques années.

Une mécanique qui a été largement améliorée l’année dernière sur la dixième génération de ce modèle dans le sens des réductions de CO2 avec un piège à Nox (il pollue moins qu’un essence) et aussi du silence. Au ralenti, il se fait complètement oublier avec un Start&Stop très efficient même à froid.


Géniale boîte à 9 rapports

SLR Verges honda civic diesel tableau bordS’il délivre toujours 120 ch, ce 1600 cm3 est un bonheur à utiliser. Depuis l’année dernière, il peut être accouplé à une vraie boîte automatique ZF à 9 rapports Une transmission qui offre l’originalité de sauter des rapports lorsque le besoin d’en fait sentir notamment en cas de ralentissement ce qui limite les à-coups et accroît le frein moteur.


Son fonctionnement m’a conquis de même que sa commande puisque la Civic ne propose plus de levier de vitesses remplacé uniquement par deux touches : une marche avant et une arrière très préhensiles.


Des palettes au volant permettent de l’utiliser en manuel lorsqu’on roule en montagne notamment. Son seul défaut est d’accroître le prix de 1 940 euros et la consommation de carburant d’un demi-litre environ et ses émissions de CO2 mais dont les 109 g/km en norme NEDC lui permettent d’échapper encore au satané malus.


Silhouette originale

Sa silhouette originale qu’on peut qualifier de trop clivante séduit autant qu’elle dérange. Pour ma part, je la trouve très originale mais un peu chargée stylistiquement en 5 portes.

Mais elle me séduit davantage que tous les SUV aux lignes trop similaires que nous essayons actuellement.

Avec 1,43 m La 10eme Civic est plus basse que la précédente avec surtout une assise abaissée.

Hélas, vu la moyenne d’âge des acheteurs d’une voiture neuve, elle est SLR verges honda civic diesel ARvraiment trop basse et garée contre un trottoir assez haut, il n’est pas facile de s’en extraire avec grâce.


Cette faible hauteur a dû refroidir certains acheteurs pourtant séduits par cette berline pas comme les autres.

En revanche, dès qu’on est assis, la position de conduite est parfaite et on a l’impression de faire corps avec, grâce notamment à une direction très directe qui comporte seulement 2,2 tours en butée.

Un régal sur route et un enfer en ville où elle montre un rayon de braquage trop conséquent incitant à beaucoup manœuvrer pour se sortir d’un créneau d’autant qu’on n’y voit pas grand chose à l’intérieur comme beaucoup de voitures modernes.


A partir de 24 420 euros

La Civic est une voiture assez encombrante avec plus de 4,50 m de long, dimensions qui autorisent une bonne habitabilité même à l’arrière et un coffre plutôt vaste de presque 478 dm3. Grace à son châssis très pointu, sa suspension pilotée sur le haut de gamme avec un tarage assez ferme mais pas inconfortable et un train avant précis, la Civic voiture montre une belle agilité malgré son empattement long et globalement un réel plaisir de conduite.

Les tarifs de la Civic débutent à 24 420 euros pour la version essence 1 litres 3 cylindres de 126 ch avec un supplément de 1 940 euros pour la version diesel.


Ils s’achèvent à 33 420 euros pour la version Premium i-DTEC équipée d’un toit transparent, d’agréables jantes de 17 pouces et de la suspension pilotée, des quatre sièges chauffants. Ah, il n’y pas d’option sauf la peinture métallisé à 600 euros.

Dans le cas de Honda qui est toujours l’un des meilleurs motoristes du monde, ce serait une stupidité d’arrêter un moteur aussi performant autant au plan énergétique qu’écologique.



A noter …

-Lancée fin 2017, la 10eme génération de Civic a été épaulée par une version diesel seulement en 2018

-L’esthétique de la Civic plait ou déplait mais ne laisse jamais indifférent

-La Planche de bord a repris une esthétique moins « guerre des étoiles » que celle de la précédente.

-Une commande de boîte qui se résument à deux touches sur la version automatique.



patrice verges retaillé

Patrice Vergès,  Journaliste (page FB ici), auteur de romans ( Monte-Cristo, Sexa , Sale temps sur le bassin , et d’autres) et de livres de prestige sur les voitures anciennes ou sportives à retrouver ici.

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments