Bien-etre : Briser le tabou du suicide…

Les idées psy : Avant le passage à l’acte… de la tentative de suicide.

Par Patrick Filipe, Infirmier D.E, Psycho-Praticien.


27/12/19


InfoBassin vous propose une rubrique hebdo autour de la psychologie, avec chaque semaine, des conseils, des analyses, des sujets qui vous peuvent vous concerner.


logo plage fm sans phrasefilipe lenoir plage fm 2Retrouvez Patrick Filipe au micro de Michel Lenoir

sur PLAGE FM  89.1

Les dimanches à 7h35 et à 20h

Et le vendredi à 13h30


RadioEcoutez ici la rubrique en podcast audio enregistrée sur Plage FM, 89.1 avec Patrick Filipe au micro de Michel Lenoir en 3mn (rubrique Les Idées Psy ) !


« Le suicide, c’est l’espoir de ceux qui n’en ont plus » Auteur Inconnu

Selon L’OMS, au niveau mondial, près de 800 000 personnes se suicident chaque année.

Chaque suicide est une tragédie qui touche les familles, les communautés et des pays entiers et qui a des effets durables sur ceux qui restent. Le suicide intervient à n’importe quel moment de la vie et était la 2e cause de mortalité chez les 15-29 ans dans le monde en 2016.


« Le suicide, ce n’est pas vouloir mourir, c’est vouloir disparaitre. » Georges Perros

Le phénomène est lié à des troubles mentaux : la dépression, l’anxiété et les troubles liés à l’usage de toxiques dans les pays à revenu élevé.  Les suicides ont lieu de manière impulsive dans un moment de crise et de défaillance de l’aptitude à faire face aux stress de la vie (problèmes financiers, rupture, maladie, deuils, conflits, catastrophes, violences, maltraitance, isolement).

idp filipe suicide


Les taux de suicides sont également élevés dans les groupes vulnérables confrontés à la discrimination (réfugiés, migrants, homosexuels, transgenres,prisonniers).


Les gens qui ont attenté à leur vie ne cherchent pas à se faire aider et donc ne reçoivent pas l’aide dont ils auraient besoin.

La prévention du suicide ne peut donc être efficiente et de nombreuses sociétés le considèrent comme un tabou et n’en parlent pas ouvertement.


À ce jour, seuls quelques pays ont inscrit la prévention du suicide au nombre de leurs priorités sanitaires et 38 pays seulement déclarent s’être dotés d’une stratégie nationale de prévention du suicide.

Au niveau mondial, on manque de données sur le suicide et les tentatives de suicide (TS), et celles-ci ne sont pas de bonne qualité.

Seuls 80 États Membres disposent de systèmes d’enregistrement des données d’état civil de qualité qui puissent être utilisés directement pour estimer les taux de suicides.


Et la France ?

Avec environ 9 000 décès par suicide par an, la France présente un des taux de suicide les plus élevés d’Europe. Il s’agit donc d’un problème majeur de santé publique dont l’impact en termes humains et économiques est important.

En 2017, près de 5% des 18-75 ans de la population générale déclaraient avoir pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois et plus de 7% déclaraient avoir fait une TS au cours de la vie. Les femmes étaient plus touchées que les hommes.


Plusieurs facteurs associés aux comportements suicidaires y sont identifiés : avoir eu un épisode dépressif, avoir à faire face à des situations financières difficiles, le fait d’être célibataire, divorcé ou veuf, l’inactivité professionnelle, l’exposition aux violences ainsi que les évènements traumatisants dans l’enfance.

L’étude montre que chez les actifs 4,5% des femmes et 3,1% des hommes ont eu des pensées suicidaires et qu’un tiers les attribuait à des raisons professionnelles. Les secteurs d’activité les plus touchés étaient ceux de l’hébergement et restauration, des arts et spectacles et de l’enseignement.


idp filipe suicide escargotPrès de 3% des adolescents déclaraient avoir fait au cours de leur vie une tentative de suicide ayant nécessité une hospitalisation.

La situation des filles est particulièrement préoccupante avec une augmentation des TS et pensées suicidaires depuis 2011. Là aussi la dépression est la variable la plus fortement associée.


D’autres variables sont également associées aux conduites suicidaires, telles que le décrochage scolaire et les consommations de substances psychoactives (alcool, tabac et drogues illicites).


Le suicide concerne une forte majorité d’hommes

Les états dépressifs, les activités professionnelles à risques, les consommateurs de substances toxiques, le décrochage scolaire sont autant d’éléments indicateurs. Les statistiques sont tronquées mais parlent d’elle-même sur l’ampleur du problème. Mettre en place des actions de préventions ciblées sur le terrain reste complexe. La mobilisation existe mais les moyens ne suivent pas.


L’avis du professionnel

Ayant suivi une formation à ce sujet, la gestion de ce que je vais oser nommer les « crises suicidaires » est possible. J’aimerai ouvrir un espace de parole pour les suicidants. Casser les tabous et mettre la une tentative de suicide en lumière est difficile.

Les médecins généralistes comptant au passage dans leurs rangs 50 cas de suicidé par an selon certaines études et jusqu’à 1 suicidé tous les deux jours pour d’autres, font preuve d’une réelle implication.


Ils sont souvent le rempart du passage à l’acte. Ils reçoivent de façon récurrente des personnes au bout du rouleau pour leur prescrire des antidépresseurs et des arrêts de travail alourdissant leurs fardeaux administratifs et les dépenses de santé.


La structure hospitalière Bordelaise

L’hôpital est une issue possible. Nous avons la chance sur Bordeaux d’avoir un service d’évaluation de crise et d’orientation psychiatrique au Centre Hospitalier Charles Perrens accessible 24h/24, 7 jours/7.


Après une expérience de 6 ans en CMP, la plupart des cas de suicidant que l’équipe de soignants a reçu, a permis un suivi gérant la souffrance du patient. Que ce soit pour des problèmes de burnout, de séparation, de violence conjugale, de deuil et j’en passe, toute situation permettant à aborder le problème à la source désamorce la volonté mortifère. C’est du moins ce que j’en retire.

Si j’ai un conseil à donner : parlez-en ! Posez les mots ! Le suicide est une bombe qui ne demande qu’à être désamorcée…


(Source : Santé publique France – Bulletin épidémiologique hebdomadaire sur le suicide et les tentatives de suicide – mai 2019)


Patrick Filipe

filipe seul plage fmPage FB patrick.filipe.33770

Psycho-Praticien. Thérapie cognitive et comportementale, analyse transactionnelle, hypnose

Consultations aux Cabinets à Andernos et La Teste de Buch, ou à domicile.

Sur RDV au 0662895392 ou par courriel à f.patrick29@gmail.com

Illustrations: Copies écran internet


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire