Bien-être : Le monoï, complètement tiaré, coco !

Fragrances vacances et douceur de la peau : Le monoï, l’huile aux multiples vertus


22/08/18


Ludivine, esthéticienne à la Fabrique du Bien-être, propose ses conseils aux lecteurs(trices) d’InfoBassin


De nombreuses huiles végétales fleurissent les rayons des épiceries pour agrémenter nos plats. Chacune possède des vertus particulières en terme d’oméga et de nutrition. En cosmétique, elles sont nombreuses également à offrir le meilleur d’elle-même selon nos besoins.


Focus sur les huiles

Pourquoi l’industrie cosmétique s’évertue-t-elle à proposer des huiles dites »cosmétiques» à la vente, alors qu’au rayon « saladette » elles sont moins chères ?

L’huile à appliquer sur notre peau et celle à ingérer n’ont rien à voir. D’abord la qualité des grains ou pépins est différente au départ puis la température pour l’extraction par la pression leur confère une qualité nutritionnelle différente.

Enfin un cahier des charges rigoureux pour notre huile cosmétique permettra de lui conserver toutes les propriétés essentielles à son utilisation sur notre corps.


Le monoï : Une huile à tout faire

Lludivine monoie Monoï est fabriqué à base de fleurs de tiaré macérées dans de l’huile de coprah (coco).

Une huile végétale aux ingrédients paradisiaques, aux propriétés adoucissantes, purifiantes et apaisantes, et d’une délicatesse incomparable.

Cette huile légère et soyeuse est appréciée pour ses vertus hydratantes et nourrissantes.


Cultivée en Polynésie Française, elle s’utilise sur tout le corps et dans les cheveux en après-soleil, quand ils sont malmenés par les bains de mer et de piscine mais aussi par grand froid.

On la laissera appliquer toute le nuit et lavera deux fois le lendemain après la douche. Ensuite restera une note exotique de parfum délicat.


Un produit des quatre saisons

L’hiver, le monoï va se solidifier dans son flacon, mais en chauffant la bouteille dans de l’eau chaude, vous pourrez récupérer la précieuse essence pour protéger du froid une peau sèche, gercée, agressée.

Sur le visage, recueillir une perle d’huile sur le bout des doigts et appliquer délicatement en gestes circulaires sur les zones du visage que vous souhaiter nourrir et adoucir, ne pas oublier le cou, éviter le contour de l’oeil et finir dans les cheveux.


Ah, les cheveux des tahitien(ne)s…

Les cheveux des tahitiennes sont continuellement agressés par le soleil, le vent et le sel de mer. Pour les protéger et les embellir, elles ont un rituel de soin sensuel et traditionnel à base de Monoî. Son action réparatrice et gainante, laisse les cheveux doux, souples et brillants. Sur cheveux humides, déposez un peu d’huile au creux de votre paume.


Étalez-la entre vos mains puis appliquez sur vos cheveux et massez.

Laissez pénétrer et reposer au minimum 15 minutes. Puis, lavez vos cheveux .

En soin après-soleil, la peau est assouplie et délicieusement apaisée. Le Monoï sublime le bronzage, procure une sensation de bien-être, et ses fragrances vont vous faire voyager au soleil en été puis… toute l’année !

Bonne semaine !


ludivine la fabrique du bien etre visage


Ludivine Deberry / La Fabrique du Bien-Être.

Déplacements sur RDV au 06 34 39 04 99 ou lafabriquedubienetre@gmail.com.

Page FB lafabriquedubienetre ou Site internet lafabriquedubienetre.fr

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments