Bien-être : Le sucre, ami ou ennemi ?

Bien-être : Moins de sucre dans l’alimentation ne nuit pas (au contraire…)


9/12/18


Ludivine, esthéticienne à « La Fabrique du Bien-être », propose ses conseils aux lecteurs(trices) d’InfoBassin



A mon papa…

image 1

J’ai visionné le documentaire « Sugarland » dans l’avion qui me ramenait récemment d’un voyage à l’étranger et dans cette tribune mensuelle sur le bien-être, il me semblait judicieux, avant les fêtes, d’aborder ce sujet tabou car tellement « lucratif » : Le sucre et le bien-être.


Si on ôtait toutes les marchandises contenant du sucre, il ne resterait que 20% des produits au supermarché …

Toutes les calories ne se valent pas, et le sucre, exhausteur de goût, est un moyen peu onéreux d’améliorer une recette. On en trouve aussi dans les produits cuisinés salés : les pâtes, le riz, le pain, les plats cuisinés, les haricots en boîtes, bref partout !


Un consommation excessive (malgré nous?)

Un français consomme 35 kilos de sucre par an, soit 16 morceaux de sucre par jour. J’ai fait le calcul, ça calme…

Cela représente le double de ce qui recommandé par l’OMS (organisation mondiale de la Santé).


ludivine addiction du sucreSerge Ahmed, chercheur au CNRS de Bordeaux, a démontré la dépendance que les rats de laboratoire avaient vis à vis du sucre en leur proposant le choix entre ces « inoffensifs » et jolis petits cristaux blancs dont on gave nos enfants et de la cocaïne…

Les petites bêtes revenaient à chaque fois vers le sucre !


Parce qu’il active des hormones spécifiques dans le cerveau, le sucre est un puissant addictif telle une drogue dure. Les industriels de l’agroalimentaire l’ont compris depuis longtemps.

« Le sucre, plus tu en manges, plus tu en mangeras… Donc des produits transformés par l’industrie tu achèteras « 

Et voilà que c’est toi le rat de laboratoire qui court dans sa petite roue infernale vers plus de sucre…


Pomme, soda : Les sucres invisibles…

ludivine coca sucreUne pomme renferme  6 g de fructose (ce qui reste du sucre). Donc un verre de jus de 4 pommes donne 4 morceaux de sucre : Bingo! La moitié de la consommation journalière recommandée est atteinte. Alors imaginez dans un litre…

Un soda de 33 cl contient l’équivalent de 13,5 morceaux de sucre.

Les pâtes, le riz, le pain blanc sont des bombes de sucre lent.


Le sucre c’est le carburant de notre cerveau, nous avons besoin d’en consommer, évidemment.

Au siècle dernier, les français ne consommaient qu’un petit kilo de sucre par an. Ce produit qui ne se trouve nulle part sous cette forme dans la nature, notre organisme ne sait pas trop quoi en faire. Et à la digestion, il se retrouve dans le sang.

En trop grande quantité, il sera stocké sous forme de gras.


La bouée abdominale…

Ce qui forme cette ceinture caractéristique des organes gras au niveau de l’abdomen et qui nous fait régler le cran de nos ceinture au cran supérieur.

En surconsommation sur le long terme, il deviendra facteur de diabète de type II et fera de nous des insulino dépendants, cette substance injectée dans le corps va réguler la glycémie…

image 3Le surdosage augmente les risques cardio-vasculaires et malheureusement le sucre est un formidable carburant pour les cellules cancéreuses…


Le sucre se mérite. Quand on pratique le sport, on peut ! Mais le soir avant d’aller se coucher, c’est à éviter.

Car le corps n’ a pas besoin d’énergie pour aller dormir. Et se gaver de fruits n’est pas une alternative.



L’eau pétillante, c’est plus sexy !

J’ai donc remplacé ma cannette de Soda zéro, par de l’eau pétillante et une rondelle de citron. Et j’ai arrêté le sucre dans le café et le thé.

En tant qu’esthéticienne, je vous confirme que le sucre brouille le teint, et creuse les cernes.

A bon entendeur…

Bonne semaine !


ludivine la fabrique du bien etre visage


Ludivine Deberry / La Fabrique du Bien-Être.

Déplacements sur RDV au 06 34 39 04 99 ou lafabriquedubienetre@gmail.com.

Page FB lafabriquedubienetre ou Site internet lafabriquedubienetre.fr

 Illustration famille zen Blog nous-les-femmes.org. Un site à découvrir…


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments