Philae, Tchoury, et l’agence spatiale européenne : Bien joué !

Le coup de plume du Dimanche …

Tchoury-par-Philae-1280x640

La fragile Philae, larguée dans la nuit froide du cosmos par Rosetta après 10 ans de vie commune,  a battu les records d’audience cette semaine. Ce petit robot de 100 kg s’est posé (presque) comme une fleur sur une comète à plus de 500 Millions de km de chez nous.

Son atterrissage promettait d’être une performance et il a été suivi par des millions de Terriens (et peut être aussi, sait-on jamais, par quelques extra-terrestres…). Depuis 1969, et l’alunissage de Neil Amstrong, autant dire la préhistoire à la l’échelle médiatique, on n’avait connu un tel engouement pour une mission spatiale. Il faut dire que l’agence spatiale européenne avait mis le paquet sur la com avec un show et des images retransmis en direct sur internet (et sur InfoBassin, bien sûr).

Ce gros moustique à 3 pattes a donc cédé au chant de cette sirène céleste. Car si Tchoury est une comète qui sent l’alcool et l’œuf pourri, elle fredonne gentiment sur la fréquence des 40 à 50 millihertz, imperceptibles pour l’oreille humaine, en rejetant des particules de glace dans l’espace où elles se chargent électriquement.

Même si l’ancrage au sol n’a pas fonctionné, compte tenu du nombre de paramètres pouvant perturber l’opération jusqu’au dernier moment, on peut dire bravo au travail des scientifiques. Que l’Europe est belle quand on lui donne des objectifs nobles à conquérir …

D’après les astronomes, Tchouri est une vieille dame âgée de 4 milliards et demi d’années, qui orbite dans la ceinture de Kuiper, à 30 fois la distance Terre-Soleil, sans qu’elle ait pu être contaminée. Et c’est cela qui importe.

Grâce aux analyses effectuées par Philae, Tchoury va peut-être nous révéler des secrets sur la formation du Système solaire et sur l’origine de la vie sur Terre. Trois fois rien …

Philae s’est posée de travers à l’atterrisage, a été redressée mais ne reçoit pas assez de lumière sur ses panneaux solaires pour recharger ses batteries. Elle est donc en sommeil, jusqu’à ce qu’elle repasse dans un angle plus favorable pour recevoir la lumière du soleil. Mais juste avant de s’éteindre, l’ESA a pu lui commander un forage dont les données ont pu être récupérées. La moisson aura donc été belle. Avec un petit espoir d’en recevoir davantage.

Pour Philae, vus de là-haut, les querelles picrocholines de l’UMP, la côte de popularité de François, et les préparatifs d’alcôves sur le bassin pour les élections cantonales paraissent bien futiles.

Car comme le disait Albert, tout est relatif …

Bon dimanche

IB


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Retrouvez InfoBassin et l’info décalée de Michel Lenoir, tous les dimanches matins sur Andernoslaradio.fr à 9h00, 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, puis en Podcast .

IB logo 0709InfoBassin, organe de Presse (très) indépendant, traite librement les informations ou les sujets dignes d’intérêt pour ses lecteurs. Si vous aimez cet article, partagez notre page Facebook pour dynamiser InfoBassin ! Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Twitter  et faire connaitre le site à vos amis. Vous avez des infos à faire publier ? Vous pouvez nous les communiquer en cliquant ici ou en écrivant à info@infobassin.com

Comments

comments

Laisser un commentaire