Aviation : Des jeunes et des ailes… (Du sol à la lune)

Faciliter l’accès au monde aéronautique, en donnant des ailes à ses gosses (même s’ils planent déjà).


15/10/18


L’aviation fait rêver les mômes… Parents, vous pouvez leur donner une chance de piloter ou de travailler dans le milieu de l’aviation avec des bourses très substantielles, lorsqu’ils rentrent au lycée, grâce à un accord entre l’Education nationale (les lycées Nord-Bassin Simone Veil d’Andernos et Sud-Médoc de Saint-Médard-en-Jalles), la fédération française aéronautique, et l’Aéroclub d’Andernos (qui bénéficie aussi du soutien de la municipalité). diplomes BIA 2018

Ce week-end, une quarantaine de jeunes ont reçu à l’Aéroclub leur Brevet d’initiation aéronautique, vrai passeport pour le monde de l’aviation.



Le BIA : Qu’est-ce que c’est ?

BIA dessinL’Aéroclub d’Andernos (ACA) (association loi 1901) propose toute l’année une école de pilotage et de perfectionnement, des promenades et voyages aériens, des vols de découverte et d’initiation.

Sa politique est résolument tournée vers la jeunesse depuis plusieurs années avec la formation de plus de 600 jeunes lycéens au BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique) depuis 1990, avec le soutien de la municipalité.

C’est un examen, organisé par les académies, qui se déroule chaque année dans la deuxième quinzaine de mai, sous forme de questionnaire à choix multiples (QCM).


Une formation diplômante

Cette formation est structurante pour les ados. Elle les responsabilise aussi. Une fois par semaine, de 17h à 19h, des cours théoriques (40 heures) sont dispensés aux élèves des lycées.

Sous une forme pragmatique, on y apprend les principes de base en météorologie, aérologie, aérodynamique, aérostatique et principes du vol, étude des aéronefs et des engins spatiaux, réglementation, navigation et sécurité des vols, histoire et culture de l’aéronautique et du spatial.

Ensuite, une formation pratique sous forme de 2 à 3 vols de 30 minutes, est assurée par les instructeurs de l’AéroClub.

Les plus motivés peuvent ainsi préparer par la suite un premier brevet de pilote, puis une carrière aéronautique, comme mécanicien avion/hélico, contrôleur aérien, ingénieur aéro ou pilote.


Le BIA en vidéo

En avril dernier, l’aéroclub d’Andernos fêtait les 50 ans du BIA. On vous invite à découvrir trois vidéos réalisées par des jeunes élèves et primées à cette occasion. Voir ici.

Et aussi celle-ci…



Le BIA : A quoi ça sert ?

diplome BIA

Obtenir le diplôme, permet d’acquérir une expérience théorique et pratique grâce aux différentes activités pratiquées dans le cadre de la formation au cours de l’année, et surtout, une bourse, séquencée au cours de la formation du Brevet de Base, Brevet de Pilote privé avion ou planeur.


Avion : au lâcher : 335 € ; obtention du brevet de base : 500 € ; Pilote privé avion : 670 € ; 1er cycle de voltige : 335 € ; qualification montagne : 335 € ; brevet de pilote ULM  : 550€.


Planeur : au lâcher : 230 € ; au brevet : 380 € ; vol de 90 km en local : 155 € ; qualification vol sur la campagne : 205 € ; épreuve de 50 km sur la campagne : 155 € ; épreuve de 300 km sur la campagne : 155 € ; épreuve de 500 km sur la campagne : 155 € ; participation à des compétitions : 155 €.

Ces bourses sont versées directement sur le compte aéroclub du titulaire du BIA.


Et après ?

Les Cadets de l’air

Cette formation ouvre la voie vers l’échange international des cadets de l’air. Chaque Cadet de l’Air se voit offrir la possibilité de découvrir un nouveau pays et ses activités dans le monde de l’Aviation (visites d’installations interdites au public…), de nouvelles cultures ainsi que d’autres façons de voir le monde par le biais notamment des autres délégations de Cadets de l’Air.

Véritable Ambassadeur aéronautique de son pays, il représente la France auprès de son pays d’Échange et est convié à des visites habituellement inaccessibles au grand public (Bases aériennes, musées, etc.). L’Échange International des Cadets de l’Air promeut l’Amitié et la Tolérance par delà les frontières en réunissant des Cadets de l’Air internationaux autour de l’intérêt pour l’aéronautique.


Le Tour aérien des jeunes pilotes

ACA hop tour 2018Une cinquantaine de jeunes âgés de 18 à 24 ans sélectionnés se lancent chaque année dans cette aventure qui dure deux semianes (au mois de juillet).

Chaque jour, les jeunes pilotes effectuent une navigation dont la qualité est notée par les commissaires du tour. Le critère principal est la précision du suivi de la trajectoire imposée pour le vol.

Cet été, deux jeunes de l’aéroclub d’Andernos, Arthur Lavasserie et Théo Mercier, ont pu participer à cette Université d’été volante, tremplin vers une carrière dans l’aviation civile ou militaire.

Toutes les infos sur l’échange IACE et le TAJP sur le site envolee.org


De l’aéroclub à l’espace

Un jeune garçon passionné a commencé lui aussi par donner des coups de main dans un hangar en lavant des avions, puis a passé son brevet de pilote d’avion, et est devenu le premier homme à marcher sur la lune : Neil Amstrong.

Le film « First man » sort cette semaine et retrace cette incroyable épopée.



Une chaine TV 100% aero

logo aerostarSi vous l’ignorez, il existe une chaine TV française sur internet dédiée exclusivement à l’aviation  avec des reportages de qualité: aerostar.tv.

Son créateur est l’andernosien Bernard Chabbert, ancien journaliste de l’émission Pégase sur France 3, et passionné d’aviation. A découvrir…


portrait Michel

Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments