Aéroclub d’Andernos : Formation, respect de l’environnement, sécurité … Et des résultats.

18/03/15

Andernos

Un aéroclub au top : Plus jeune pilote de France et 1er club d’Aquitaine en heures de vol


L’Aéro Club d’Andernos aime les challenges. Et cela lui réussit plutôt bien.

fievet Boisseaux

Romain Boisseaux, plus jeune pilote de France, et son instructeur Eric Fievet, à l’aéroclub d’Andernos

Il totalise cette année 3400 heures de vol dont la moitié en instruction. C’est le premier club d’Aquitaine en nombre d’heures de vol et c’est une véritable pépinière aéronautique à l’échelon national.

Cette association Andernosienne participe grandement à la formation des jeunes de notre pays : Brevets d’Initiation Aéronautiques obtenus en collaboration avec les lycées locaux, stages d’été Brevets de Base avion subventionnés pour moitié par la Fédération Française Aéronautique, et pilotes envoyés périodiquement représenter Andernos au Tour de France aérien des jeunes pilotes. On peut ajouter aussi l’aventure Clementine, joli Piper Cub rouge qu’on voit voler  lentement sur le Bassin, fabriqué par des élèves de lycées professionnels en coopération avec le club, et qui sert à la formation des jeunes pilotes.


Plus jeune pilote de France à 17 ans

Les conséquences de cet investissement n’ont pas tardé. L’aéroclub détient aussi le titre du plus jeune Pilote de France depuis le 5 mars dernier en la personne de Romain Boisseaux, breveté pilote privé le jour de ses 17 ans. Formé par son instructeur Eric Fiévet et testé par Yves Danto, ce jeune homme a pu bénéficier des moyens techniques et humains déployés avec rigueur par l’équipe dirigeante et dans des locaux entièrement rénovés depuis peu.

Pouvoir voler avant de conduire une voiture … C’est possible parce que les élèves sont suivis et encouragés pas à pas. C’est la reconnaissance d’un enseignement sans concession à la sécurité et visant à la responsabilisation des jeunes.

Présidé par Patrick Labouyrie, l’ACA mise depuis plusieurs années sur la qualité de la formation, de la maintenance des avions et aussi de respect des règles environnementales.

Les pilotes assistent ainsi à des séances régulières et obligatoires sur les consignes d’utilisation de la plateforme et des axes d’entrée et de sortie de circuit d’aérodrome, pour respecter les riverains.


Depuis plusieurs mois, une filière ULM et une d’hélicoptère se sont développées pour répondre à la demande des apprentis pilotes et des pilotes confirmés.

Si vous voulez gouter au plaisir d’être au dessus des mouettes et des vols de Bernaches, c’est là qu’il faut aller.

Et si vous voulez que votre enfant prenne confiance en lui, c’est une excellente école. Des bourses allouées par la fédération française d’aéronautique et d’autres organismes permettent de diminuer fortement le cout de la formation.

Piloter sur un simulateur de vol, c’est bien. Mais un avion en vrai, dans les airs, c’est incomparable …


IB Pratic : Toutes les infos sur l’Aéroclub d’Andernos, ici

Retrouver notre article sur Clémentine, ici


Et une vidéo sur son arrivée à l’ACA …


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire